La similitude entre les poèmes de l’Imam Khomeiny et ceux de Hafiz.

La similitude entre les poèmes de l’Imam Khomeiny et ceux de Hafiz.

Nous pouvons apercevoir l’influence du Coran dans les poèmes de Hafiz et ceux de l’Imam Khomeiny (paix à son âme).

Hafiz et l’Imam Khomeiny (paix à son âme) dans leurs poèmes, utilisaient les versets coraniques et l’influence des versets coraniques peut se ressentir dans les poèmes et les vers de l’Imam Khomeiny et ceux de Hafiz.  

L’influence du Coran dans les vers et les poèmes de l’Imam Khomeiny (paix à son âme) se ressent de deux manières : Concrète et Abstraite. En guise d’exemple, la strophe « Qu’est-ce qu’il avait à faire, celui qui est né des Noms, avec la recherche du paradis éternel… moi, je serais resté au paradis de Ferdows s’il n’y avait pas de Satan», désigne le verset 31 de la sourate Baqarah « … Il apprit à Adam tous les Noms (les êtres désignés par ces noms)… ».

En comparant les poèmes de Hafiz et ceux de l’Imam Khomeiny, nous constatons que tous deux composaient plus en odes et que la seule différence entre les deux c’est l’époque. L’Imam composait des poèmes dans son époque pour les gens de son époque et avec les mots de son époque alors que Hafiz lui, composait des poèmes dans son époque et pour les gens de son époque. Cependant, tous deux poursuivaient le même but.

L’Imam Khomeiny (paix à son âme) dans certains vers, est influencé directement par Hafiz. Comme, quand Hafiz dit : « ô échanson ! fais circuler la coupe, invite les convives à boire, car, vois-tu, l’amour nous a d’abord semblé chose facile, mais ensuite de difficultés se sont présentées ! », Et l’Imam Khomeiny allant également dans le même sens, dit : « ô échanson ! fais sortir le regret des cœur…  puisque ta coupe résout les difficultés en un coup ». et ceci montre que leurs styles se ressemblent énormément.

Cependant, nous devons dire en résumé qu’une personnalité comme l’Imam Khomeiny (paix à son âme) avait plusieurs dimensions dans sa personnalité, comme celui de juriste consulte, de philosophe puissant, de théosophe, de chef des musulmans et de poète efficace. En fait, les autres dimensions de l’Imam dominaient sur sa dimension poétique.   

Le leadership et la lutte contre l’injustice de l’Imam Khomeiny (paix à son âme) étaient si puissants au point de masquer sa dimension poétique. Lui-même, il n’avait jamais insisté sur sa présentation en tant qu’un poète. Avant sa mort, beaucoup de ses poèmes n’étaient pas publiés et la plupart de ses poèmes qui se trouvent à notre disposition aujourd’hui, ont été publié après son décès.  

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer