Le rôle et la position de l’enseignant selon l’imam Khomeini (paix à son âme)

Quelle est la position de l’enseignement dans la vision de l’imam Khomeini ?

Dans la vision de l’imam Khomeini, l’enseignement n’est pas un métier ordinaire comme les autres métiers. Il considère le métier d’enseignement comme une mission, un art, une manifestation de la dévotion et de la défense des frontières culturelles d’une nation. Il considère l’enseignement comme le métier des prophètes et l’école comme le lieu où se trouvent le bonheur et le malheur d’une nation.

Lisons ensemble une partie du discours de l’imam Khomeini (paix à son âme) à cet égard :

« Ce métier est le plus noble des métiers et c’est le métier qui a plus de responsabilités. C’est le plus noble des métiers, parce que c’est le métier qui permet d’humaniser l’homme et de l’éduquer. Car, si nous pouvons former et éduquer de bonnes personnes, alors notre pays sera sauvé. »

« Les enseignants sont ceux qui peuvent sauver les nations, reconstruire le pays et reformer la vie de la nation dans ce monde et dans l’au-delà. »

« L’enseignement est le style et le modèle de tous les prophètes qu’ils ont reçu de Dieu tout puissant. La mission que Dieu a donnée aux prophètes est de venir éduquer l’homme… »

« Les agents de la culture ont beaucoup de responsabilités. La responsabilité d’un métier est proportionnelle à la taille et à la grandeur de ce métier. Le responsable de toutes les destinées, qui surviennent dans un pays, est le responsable de tous les hommes qui doit être éduqué par les enseignants. Le développement et la régression d’un pays dépendent des enseignants. Tous les bonheurs et tous les malheurs proviennent de l’école, et la clé se trouve entre les mains des enseignants. »

« Les enseignants devront faire attention, tout d’abord à leur métier noble qui est le métier des prophètes, puis à leur responsabilité qui est aussi celle des prophètes. Les prophètes ont été responsables et ont rempli leur responsabilité. Ils viennent d’une responsabilité formelle et d’une preuve parfaite. Ils ont été chargés d’éduquer, et ils l’ont fait. Ils ont fait autant qu’ils le pouvaient. Vous, enseignants, aviez la même responsabilité. »

Source : Sahifeh imam, vol. 7, P. 427-429, Discours devant les agents de la culture d’Isfahan, salle de cérémonie de Jamaran (Huseinieh)

 

 

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer