Guide suprême : « Les puissances coloniales tentent de persuader les nations d'ignorer leurs talents »

Guide suprême : « Les puissances coloniales tentent de persuader les nations d'ignorer leurs talents »

Un groupe d'élites universitaires et de talents scientifiques iraniens a rencontré l'Ayatollah Khamenei. Au cours de cette réunion, tenue le 17 novembre 2021, après avoir entendu les propos des élites universitaires, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné le rôle destructeur que le colonialisme a toujours joué pour retenir les autres nations en essayant de les persuader « d'ignorer leurs propres talents ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que le niveau de talent et d'intelligence de l'Iran est supérieur à la moyenne mondiale. Il a ajouté : « Une partie importante de la guerre d’influence menée par les colonisateurs, à l'heure actuelle et à tout moment, a poussé la nation iranienne à oublier ses talents, à devenir indifférente à leur égard ou à amener la nation à nier ses talents. »

Son Éminence a décrit l'Afrique comme étant un continent de grandes civilisations historiques, mais il a expliqué que l'arrivée du colonialisme a complètement détruit ce continent. Se référant aux livres et mémoires écrit par Nehru, il a déclaré : « Nehru a dit qu'avant l'entrée des Britanniques en Inde, l'Inde était un pays autosuffisant en termes de sa propre industrie nationale - les industries du début du 19ème siècle. Cependant, lorsque les Britanniques y sont entrés - d'abord la Compagnie des Indes orientales, puis le gouvernement britannique - ils ont fait sentir au peuple indien qu'il était impossible de vivre sans des produits britanniques et étrangers. Cela signifie le déni des capacités d'une nation. »

En analysant l'histoire de l'Iran au cours des deux derniers siècles, l'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'Iran a également subi le même sort avant la victoire de la Révolution islamique.

En examinant le comportement des colonisateurs dans les pays colonisés, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Lorsque la négligence de son pouvoir et de ses capacités devient dominante dans une nation, le pillage de cette nation devient facile. Remarquez que la négligence et le pillage se rejoignent. La négligence est l'introduction au pillage, et le pillage augmente la négligence... C’est à la fois le cas des pays qui ont été colonisés directement et aussi de ceux comme le nôtre qui n'ont pas été colonisés directement. C'est pourquoi ils veulent que nous soyons négligents quant à nos capacités. »

Se référant à l'agitation autour des missiles et des armes de défense de l'Iran, Son Eminence a déclaré qu'il s'agissait de l'un des efforts de propagande déployés par les ennemis afin de faire en sorte que la nation iranienne ignore ses propres capacités.

En définissant certaines étapes impliquées dans la transformation de l'Iran en une source scientifique dans le monde, le Guide suprême a déclaré : « La première étape consiste à combler le fossé qui existe entre nous et d'autres pays en termes de science. Il y a un vide à combler. »

Il a poursuivi en disant : « Bien sûr, nous admirons les progrès scientifiques que nous avons déjà réalisés, comme le prouvent nos statistiques, qui sont basées sur des statistiques mondiales. Ce progrès scientifique est louable et nous avons vraiment progressé. Cependant, nous sommes loin d'être en première ligne de la science dans le monde et cela est dû au fait qu'on nous a retenus pendant deux cents ans. »

Se référant au rythme rapide des progrès après la victoire de la Révolution, l'Imam Khamenei a défini les deuxième et troisième étapes comme suit : « La deuxième étape consiste à dépasser les frontières de la science mondiale. En d'autres termes, nous devrions être en mesure d'offrir de nouvelles aides scientifiques et présenter de nouvelles découvertes scientifiques au monde. Ensuite, la prochaine étape consiste à poursuivre une Nouvelle Civilisation Islamique. »

Le Leader de la révolution islamique a exhorté les élites universitaires à faire preuve de créativité et d'innovation dans les domaines scientifiques et a déclaré : « L'innovation signifie découvrir une loi naturelle qui n'a pas été découverte jusqu'à aujourd'hui. Ensuite, sur la base de cette découverte, vous devriez produire de la science et créer de nombreuses nouvelles technologies. Vous devez poursuivre ce chemin. »

Ailleurs dans ses déclarations, exprimant sa satisfaction de cette rencontre avec les élites universitaires, le Guide suprême a décrit le génie comme étant une bénédiction divine et a rappelé aux jeunes d'être reconnaissants pour cette bénédiction.

Expliquant les caractéristiques d'un génie et d'une élite, Son Eminence a ajouté : « Ce qui rend une personne élite n'est pas simplement le talent et la capacité mentale, car de nombreux individus ont une capacité mentale élevée, mais ils les ont gaspillés. »

Il a mentionné que cette bénédiction divine devrait être appréciée et qu'elle devrait être soutenue par un travail acharné : « Si un individu talentueux et doué ne profite pas et n'utilise pas cette bénédiction et s'il est paresseux, indifférent et négligent, il ne deviendra certainement pas une élite. Une personne élite est une personne qui remercie Dieu. »

L'Ayatollah Khamenei a réitéré qu'il appartient principalement à la personne élite elle-même d'apprécier cette bénédiction. Deuxièmement, c'est à son environnement, c'est-à-dire à sa famille, à ses enseignants et finalement au gouvernement et aux responsables du pays de l'aider à le faire.

En parlant de l'existence de certains obstacles et d'actions injustes qui sont parfois prises contre les élites universitaires en Iran, l'Imam Khamenei a encouragé les jeunes à lutter contre et à éliminer les obstacles. Il a dit que l'une des façons de remercier Dieu d'être exceptionnel est d'utiliser son talent dans la voie de Dieu.

Il a appelé la communauté scientifique du pays à prêter attention aux problèmes actuels du pays et à mener des recherches axées sur les problèmes. Il leur a demandé de concentrer leur attention sur la recherche de solutions scientifiques pour résoudre des problèmes tels que les problèmes environnementaux et les problèmes de circulation. »

En discutant de la recherche dans le domaine de l'intelligence artificielle, Son Eminence a souligné que l'un des objectifs de l'Iran est de figurer parmi les 10 premiers pays dans le domaine de l'intelligence artificielle. Il a demandé que les scientifiques concentrent leur attention sur ce domaine.

À la fin de ses déclarations, l'imam Khamenei a souligné que l'Iran appartient à la jeunesse. Il les a décrits comme étant les bâtisseurs de l'avenir de l'Iran. Il a demandé à l'administration d'employer les jeunes dans divers domaines de gestion. Il a également appelé les élites académiques à se préparer et à trouver leur rôle dans la gestion du pays.

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer