L’historique de la création de l’organisation du jihad de construction en Iran.

L’historique de la création de l’organisation du jihad de construction en Iran.

L’historique de la création de l’organisation du jihad de construction en Iran par ordre de l’imam Khomeini (paix à son âme).

Avec la victoire de la révolution islamique, la nécessité de reconstruire et de rénover les villages avait été considérée comme la première étape dans la réalisation des idéaux et des objectifs de la révolution islamique et cela avait conduit à la création d’une institution indépendante et populaire appelée « Jihad constructif ».

L’imam Khomeini (paix à son âme) le 27 Khrodad 1358 (17 juin 1979), quatre mois après la victoire de révolution islamique, à travers un décret demandant la création d’une organisation pour résoudre et lutter contre les problèmes des villageois, avait demandé aux autorités d’accorder la priorité à la construction des villages en allouant les moyens nécessaires et existants et en utilisant les forces populaires. Le message du 26 Khrodad 1358 (16 juin 1979) de l’imam Khomeini (paix à son âme), qui était en fait une réponse à un besoin fondamental de reconstruction des villages du pays, était comme suit :

Au Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

Nous devons faire appel à la nation en cas de difficultés. Une nation qui était et qui est prête à apporter son aide et à se sacrifier. Avec le sacrifice, les obstacles disparaissent. Nous devons demander de l’aide à la nation pour la rénovation. En fait, toutes les couches sociales sont volontaires pour la reconstruction et la réhabilitation de l’Iran. Raison pour laquelle ils doivent coopérer dans un « jihad de construction » comprenant toutes les couches de la nation, hommes et femmes, vieux et jeunes, et… Nous demandons à la nation de commencer.

… Dieu, par sa grâce, accordera du succès à toute la nation et à tous ceux qui collaboreront dans cette voie. Je souhaite que tout le monde ait la chance de participer à cette bonne action et d’aider leurs compatriotes. Je ne pense pas qu’il ait un acte d’adoration supérieur à ceci. J’aimerais dire à ceux qui veulent se rendre aux pèlerinages à la Mecque et à Médine (en fait de façon volontaire et surérogatoire) qu’aujourd’hui, il n’y a pas une récompense meilleure qu’assister nos compatriotes. Commencez ensemble cette reconstruction. Qu’Allah vous récompense tous, et vous accorde la récompense que vous attendez des pèlerinages.

(Sahifeh Imam, vol. 8, P. 179 – 180) 

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer