Les souvenirs d’un journaliste, Claude Van Angelan, l'entretien avec Imam Khomeiny

Les souvenirs d’un journaliste

Les souvenirs d’un journaliste : La surprenante réaction de l’imam Khomeiny (paix à âme) face à une question.

Claude Van Angelan, un journaliste français qui en 1978 s’était rendu en Iran pendant la victoire de la révolution islamique, rapporte les souvenirs qu’il a du retour de l’imam Khomeiny au pays, comme suit : 

Angelan qui, à l’époque de la victoire de la révolution islamique, était correspondant de la chaine radio-télé belge "RTBF" et de la chaine radio française internationale "RFI", avait rédigé un excellent mémoire en langue française sur sa rencontre avec les citoyens de la révolution.

Ce journaliste française déclare : « J’ai été témoin de la dernière prière sur le territoire français de l’imam Khomeiny (paix à son à son âme). Il avait décidé de retourner dans son pays après des années d’exil. Cependant, il était si calme qu’on ne pouvait comprendre ce qui se tramait dans sa tête et dans son cœur. Cela rendait l’analyse de ses actions très difficiles. »

Sur une page de son mémoire, nous retrouvons une photo faite par Angelan de l’imam entraine d’accomplir la prière avec ses compagnons avant son retour en Iran. Le journaliste dit : « L’imam Khomeiny (paix à son âme) depuis l’exil, avait consacré tout son énergie dans la lutte contre le régime autocratique en Iran. Il était parvenu à mettre toutes les couches sociales de son côté. Le temps de la victoire était arrivé. »

Claude Van Angelan à la suite de cela, déclare : « Au moment de notre arrivée en Iran, j’ai été stupéfait. Les gens étaient venus de tous les coins du pays pour accueillir l’imam à Téhéran. Les gens depuis les voitures et les camions qui transportaient des centaines de personnes, scandaient et reprenaient des slogans afin de soutenir leur leader ainsi que la république islamique. L’imam après son arrivée à l’aéroport, s’était directement rendu au cimetière "Behesht Al-Zahra" et s’était adressé au peuple qui attendait studieusement la venue de leur leader. »

Ce journaliste français continue son témoignage en parlant des femmes iraniennes. Il dit : « J’avais demandé à certaines femmes, qui avaient porté le voile islamique et qui se rendaient à l’aéroport afin d’accueillir l’imam Khomeiny (paix à son âme), pourquoi elles voudraient d’un état islamique !? Et elles m’avaient répondu, "L’Islam est la liberté explicite. L’Islam assure la pensée et nous voulons pensée et choisir librement. Pendant le règne de Shah, quiconque s’opposait aux volontés du régime, finissait à la prison de Savaak." »

Il continue, « Après le discours de l’imam Khomeiny (paix à son âme), j’avais interviewé l’un des savants qui maitrisait la langue anglaise. Je lui avais demandé quel message transmettait cette présence massive du peuple pour accueillir l’imam Khomeiny !? Ce savant iranien avait répondu : "Cette présence massive et pacifique du peuple, est le meilleur et le plus clair des messages adressés au monde et à la communauté internationale. C’est la démonstration de la confiance du peuple envers l’imam Khomeiny. Le régime monarchique doit se plier à la volonté de millions de personnes qui se trouvent ici. »

Angelan ajoute, « Lorsque j’ai demandé à ce savant l’avenir du régime autocratique, il avait souri puis avait dit : "Je pense que dans des jours voir même des heures à venir, le régime autocratique de Shah va abandonner le pouvoir. Car sa fin est arrivée." »

Ce journaliste français termine en soulignant, « A la suite de ce voyage, j’ai visité plusieurs parties de la ville de Téhéran et j’ai témoigné de prêt les multiples difficultés dont rencontraient la population. Cependant, l’excitation et la ferveur du renversement du régime de Shah leur permettait de surmonter et de supporter tous ces difficultés et dans ça ils scandaient, reprenaient et criaient le slogan "Indépendance, Liberté, République Islamique" ».                     

 

les interviews avec l'Imam Khomeiny, les entretiens avec l'Imam Khomeiny, les journalistes et l'Imam Khomeiny

Send To Friend