Est-ce l'Imam Khomeiny pense que pleurer et commémorer le deuil en la mémoire de l'Imam Hossein (as), organiser les assises à ce sujet ont –il contribué à préserver la religion depuis 14 siècles jusqu'à présent ? Pour quelle raison ?

Est-ce l'Imam Khomeiny pense que pleurer et commémorer le deuil en la mémoire de l'Imam Hossein (as), organiser les assises à ce sujet ont –il contribué à préserver la religion depuis 14 siècles jusqu'à présent ? Pour quelle raison ?

L'Imam Khomeiny insiste à plusieurs reprises sur le rôle du sacrifice de l'Imam Hossein (as) dans la sauvegarde de l'islam.

L'Imam Khomeiny insiste à plusieurs reprises sur le rôle du sacrifice de l'Imam Hossein (as) dans la sauvegarde de l'islam. Il juge efficace la préservation de la mémoire de l'Imam Hossein (as) à travers les assises, les commémorations de deuil…meilleur moyen pour suivre leur voie et continuer leur combat contre les déviations. En voie d'exemple, il déclare : " Ce rassemblement pour l'Achoura, toutes ces cérémonies funèbres en la mémoire des martyrs, plus particulièrement le plus grand martyr de l'univers ont beaucoup de bénédictions. " [1] Et encore " Le mois de Muharram et de Safar sont des mois de bénédictions dans l'islam, le mois qui garde l'islam en lui. Nous devons promouvoir le mois de Muharram et de Safar en rappelant les malheurs des Ahl-Ul-bayt (as). Cette école juridique doit sa survie jusqu'ici grâce à la mémoire et au rappelle des malheurs sur les Ahl-Ul-bayt (as)… Muharram et Safar sont les deux mois qui ont soutenu l'islam jusqu'ici. L'islam doit sa survie au sacrifice du maître des martyrs." [2]

Il présente les raisons de cette pensée dans plusieurs de ses discours. Voici quelques discours où ressortent les raisons de la commémoration du deuil de l'Imam Hossein (as) : " Ils ont peur pendant les jours d'Achoura et durant les deux mois de Muharram et de Safar. C'est grâce à ces assises que les gens sont réunis. Si jamais quelqu'un désire transmettre un message, et que ce message soit rapidement relayé dans tous le pays à travers les porte-paroles, les communicateurs et les Imams de la prière de vendredi ce n'est qu'à travers le regroupement du peuple derrière cette valeur divine au cours de laquelle la mémoire de l'Imam Hossein (as) est rappelée que cela peut réussir avec organisation et coordination." Les super-puissances désirent réunir beaucoup de gens pour faire passer leur message; ils vont fournir énormément d'efforts qui s'étendront sur beaucoup de jours afin de réussir à réunir un nombre de personnes, cent milles ou cinquante milles personnes et avec beaucoup de dépenses pour parvenir à leur parler et qu'ils écoutent; or vous êtes sans ignorer que ce sont les assises de commémoration du deuil de l'Imam Hossein (as) qui relient les peuples et consolident la fraternité et dès que quelque chose survient dans une seule ville (pas dans tous le pays), toutes les couches sociales et ceux qui rendent hommage au maître des martyrs se réunissent et cela ne demande pas beaucoup d'efforts ni trop de publicité. Tout le monde se réunit facilement dès qu'on lance un cri sur l'Imam Hossein (as). Certains Imams ont dit - peut être c'est l'Imam Baqir (as) : " Qu'une personne commémore la cérémonie de deuil en ma mémoire sur le site de Mina (un). Sachez que l'Imam Baqir (as) personnellement n'a pas besoin de ce genre d'assise ou que cela lui rapporte quelque chose; mais ces genres de réunions ont une coloration politique. Si quelqu'un au niveau de Mina, où toutes les couches sociales se réunissent pendant le pèlerinage, réussit à organiser une cérémonie funèbre pour l'Imam Baqir (as) et au cours de cette cérémonie il dénonce les crimes et les exactions de ceux qui se sont dressés contre les Ahl-Ul-bayt (as) cela sera complètement relayée dans le monde entier.

Peut être les étrangers nous traiteront de "Peuples qui se lamentent " et ils ne savent pas le degré de récompense qu'on reçoit lorsqu'on verse une goutte de larmes (pour les Ahl-Ul-bayt). Une assise de commémoration de deuil a beaucoup de récompenses mais ils ne peuvent peut –être pas digérer ces récompenses ou alors ils ne peuvent pas comprendre les choses qu'on évoque lors de ces assises, les récompenses prévue pour celui qui lit l'invocation dans cette assise. L'aspect politique de ces invocations et l'attention que cela nécessite des gens qui s'oriente vers Dieu à partir d'un point essentiel rend une nation engagée, volontaire pour atteindre un objectif islamique. Les cérémonies de commémoration du deuil de l'Imam Hossein (as) ne se limite pas seulement aux pleures, certes il faut pleurer et faire pleurer les autres car cela a des récompenses dans l'au-delà mais cela a ce côté plus important qu'il sert d'arène politique pour nos Imams depuis le début de l'islam et le programme qu'ils ont établi s'est ainsi prolongé jusqu'à la fin : réunir les gens autour d'une même idée, réunir les gens autour d'un même objectif, et il n'y a rien pouvant faire effet sur ce genre d'initiatives comme la commémoration du deuil du maître des martyrs…

Sachez que si ce n'était pas ces commémorations du deuil de l'Imam Hossein (as), le fait de se taper la poitrine et de clamer les poèmes, on n'aurait pas eu de 15 Khordod. Aucune force n'aurait réussit à concrétiser le 15 Khordod tel que cela s'est passé à moins que ce soit avec la force, la puissance du sang de l'Imam Hossein (as). Aucune force n'aurait permis à cette nation accablée et envahie dans tout les sens par les super-puissances, une nation victime de tous les complots à désamorcer ce genre de complots. C'est ce genre d'assise de commémoration de deuil pour le maître des opprimés, les assises au cours desquelles on compatie avec le public, les opprimés, ce genre d'assise appréciée par Dieu dans lesquelles on se souvient que l'Imam Hossein (as), ses amis et ses enfants se sont sacrifiés pour l'islam, motive beaucoup des jeunes qui souhaitent aller au front de guerre et tomber martyr pour honorer leurs pays avec leur sang. Ce genre d'assises encourage les mères à éduquer leurs enfants à la tradition du martyr et elles acceptent offrir leurs enfants de cette manière et si elles en ont encore, elles sont prêtes à donner ces enfants pour la cause de Dieu. On aurait alors le peuple dynamique. S'ils comprennent vraiment que l'Imam Sadjad (as) a enduré en perdant tout à Karbala et en vivant sous le contrôle d'un gouvernement qui avait le contrôle sur tous, ils sauront que c'est grâce aux invocations qu'il a légué qu'on reconnaît son action. S'ils comprenaient bien cela, ils ne nous demanderaient pas pourquoi est-ce qu'on lit des invocations ? Les nouveaux penseurs ne se demanderaient pas pourquoi est-ce qu'on fait tout cela s'ils avaient compris l'importance de ces assises, de ces invocations, de ces rappels par rapport au malheur ainsi que le rôle politique et social qu'il joue. Si tous les nouveaux penseurs, si tous les épris de l'occident, si toutes les puissances se réunissent ils ne pourront pas réaliser un 15 Khordod. La force de cette situation relève du fait qu'elle se réclame et se fonde sur la mémoire de l'Imam Hossein (as)…

Notre peuple doit réaliser l'importance de ces assises. Ce sont des assises qui donnent de la vie aux nations. Durant les jours d'Achoura, ces évènements de commémoration se manifestent de plus en plus et dans d'autres jours en dehors des plus grands et dans d'autres semaines cela apparaît également. S'ils comprennent vraiment la portée politique de cette assise, même les inféodés s'arrangeront à organiser des pareilles cérémonies, dans le sens que la nation et le peuple désirent. J'espère que les prédicateurs et les poètes interviendront davantage dans ces cérémonies. Celui qui se tient à côté de la chaire et lie les poèmes ou celui qui s'assoie sur la chaire pour s'adresser aux gens influence bien ces assises et c'est tout à fait naturel.

Même comme certaines personnes ne savent pas ce qu'ils font. Nous sommes presque parvenus à cette conclusion que notre nation a subitement réalisée une révolution et fait exploser quelque chose ne s'est jamais produit nulle part jusqu'ici. Une nation qui était dépendante de tout. Le régime précédent avait tout fait perdre y compris la dignité hommes de ce pays. Il avait fait en sorte que nous soyons dépendants de tout. Subitement, une explosion s'est produite et c'est le fruit de la bénédiction de ces assises qui réunit les nations et les peuples autour d'un point commun. Les prédicateurs, les Imams de prière d'assemblée et les Imams de prière de vendredi devraient davantage promouvoir et faire valoir cette question. A ce que je sache, il faut qu'ils expliquent les choses aux gens de manière qu'ils n'aient pas l'impression que nous ne sommes des gens qui pleurnichent. Nous sommes un peuple qui grâce à ses pleures a pu faire disparaître une puissance qui date de deux milles cinq cents ans. [3]

En ce qui concerne la philosophie de la commémoration du deuil de l'Imam Hossein (as), nous avons bien d'autres exposés dans ce même site, comme par exemple la question 348 (site 352) et la question 18472 (site 18053).

 

________________________________

 [1] - Sahifa Imam, vol 13, page 326, Institut pour l'organisation et la diffusion des œuvres de l'Imam Khomeiny, Téhéran, 14 ème publication 1386

[2] - id, vol 15, page 330

[3] - id, vol 16 , page 344, 348

Send To Friend