L'Iran exhorte la communauté internationale à soutenir le peuple palestinien à l'occasion de la Journée de Jérusalem

L'Iran exhorte la communauté internationale à soutenir le peuple palestinien à l'occasion de la Journée de Jérusalem

L'Iran appelle la communauté internationale, en particulier les pays musulmans, à soutenir pleinement le peuple palestinien opprimé à l'occasion de la Journée de Jérusalem (Al-Quds), les exhortant à affronter la "tumeur cancéreuse" d'Israël dans la région.

Dans un communiqué publié à la veille de la Journée internationale de Jérusalem, le ministère iranien des Affaires étrangères a "condamné fermement les violations flagrantes du droit international et des réglementations, des droits de l'homme et du droit humanitaire international par le régime sioniste" dans la bande de Gaza ravagée par la guerre depuis le 7 octobre.

"Le gouvernement et le noble peuple de la République islamique d'Iran rappellent une fois de plus à la communauté internationale et aux gouvernements du monde, en particulier des pays musulmans, leur responsabilité d'apporter un soutien total au peuple palestinien opprimé, en particulier aux habitants assiégés et à la population meurtrie par la guerre de la bande de Gaza", a-t-il ajouté. 

La Journée internationale de Jérusalem a été désignée par l'imam Khomeini, le défunt fondateur de la République islamique. Elle est célébrée chaque année dans le monde le dernier vendredi du mois sacré de jeûne du Ramadan. Cette année, l'événement tombe le 5 avril.

Le ministère a en outre appelé à "une action effective, décisive et immédiate des gouvernements et des institutions juridiques et des droits humains internationaux pour stopper ces crimes et engager des poursuites judiciaires contre les commandants, les auteurs et les soutiens de telles tragédies humaines."

La Journée internationale de Jérusalem de l'année en cours intervient dans le contexte de la guerre brutale en cours contre les habitants de la bande de Gaza. Depuis le 7 octobre dernier, Israël a tué plus de 32 900 Palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants, et en a blessé près de 75 500 autres dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre. 

Selon l'Euro-Med Rights Monitor, l'armée israélienne a jusqu'à présent tué plus de 14 400 enfants dans la bande de Gaza, ce qui signifie que les enfants représentent plus d'un tiers des personnes qu'Israël a tuées sur ce territoire.

"Des centaines de millions de personnes en quête de justice et de conscience" à travers le monde, et même dans les villes occidentales, "soulèveront plus fort que jamais auparavant le cri de l'innocence, du courage et de l'anti-oppression de l'héroïque nation palestinienne et la vérité et la réalité de ce qui se passe sur le territoire palestinien lors de la Journée internationale de Jérusalem de cette année, exigeant la libération de la Palestine du joug de l'oppression, de la tyrannie, de l'occupation et du génocide, non seulement en tant que 'première question' du monde de l'Islam, mais en tant que question du monde de l'humanité et l'exemple le plus flagrant de violation grossière des droits humains et des lois et réglementations internationales", poursuit le communiqué.

Israël a coupé le carburant, l'électricité, la nourriture et l'eau aux Palestiniens vivant dans le territoire côtier. Il affame également délibérément la population de Gaza en détruisant les réserves alimentaires et en restreignant sévèrement l'afflux de nourriture, de médicaments et d'autres biens humanitaires.

L'année dernière, des dizaines de milliers d'Iraniens ont participé aux rassemblements annuels de la Journée internationale de Jérusalem dans la capitale Téhéran, dans un important élan de soutien à la Palestine. Des marches et événements similaires se sont déroulés dans plus de 900 villes et villages à l'échelle nationale, selon les autorités.

À la veille de cette Journée internationale de Jérusalem, le ministère iranien des Affaires étrangères "souligne la poursuite de la politique constante et de principe de la République islamique d'Iran de soutien aux luttes de libération et à la résistance légitime de la nation palestinienne, ainsi que la nécessité d'une contre-action efficace, globale et dissuasive contre les crimes du régime sioniste occupant et meurtrier d'enfants".

Il "appelle également tous les gouvernements et peuples musulmans, ainsi que les chercheurs de liberté et de vérité du monde, à l'unité et à la solidarité afin d'affronter cette 'tumeur cancéreuse' et facteur de déstabilisation de la sécurité régionale et internationale, et à apporter une aide et un soutien réels et concrets au peuple palestinien opprimé".

En conclusion, le ministère a appelé les organisations et institutions internationales et des droits de l'homme à garder à l'esprit leurs devoirs légaux de soutien aux droits du peuple palestinien opprimé "pour mettre fin à l'occupation, stopper les crimes brutaux des sionistes dans la Sainte Al-Qods et autres régions occupées de la Palestine, et mettre un terme aux actions agressives et croissantes des sionistes dans la région".

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer