Discours de Hossein Alaï lors de la réunion pour examiner les évolutions de la situation en Palestine.

Discours de Hossein Alaï lors de la réunion pour examiner les évolutions de la situation en Palestine.

Hossein Alaï, ancien commandant de la marine des Gardiens de la révolution : « Le Hezbollah est le résultat direct de l'attaque d'Israël contre le Liban et de son occupation/ L'opération tempête Al Aqsa a montré que la période d'expansion territoriale d'Israël est terminée »
Hossein Alaï, ancien commandant de la marine des Gardiens de la révolution, a déclaré lors de la réunion pour examiner les évolutions de la situation en Palestine : Les bombardements intensifs d'Israël ont montré que les Israéliens ne gagneront pas. La victoire d'Israël résiderait dans la disparition du Hamas, du Jihad islamique et l'abandon de Gaza par sa population. Rien de tout cela ne s'est produit.

L'ancien commandant de la marine des Gardiens de la révolution a déclaré lors de la réunion pour examiner les évolutions de la situation en Palestine : « Les bombardements intensifs d'Israël ont montré que les Israéliens ne gagneront pas. La victoire d'Israël résiderait dans la disparition du Hamas, du Jihad islamique et l'abandon de Gaza par sa population. Rien de tout cela ne s'est produit. »

Selon l’agence de presse Jamaran, l’amiral Hossein Alaï a déclaré jeudi 28 octobre lors de la réunion pour examiner les évolutions de la situation en Palestine, organisée par l'Institut de compilation et de publication des œuvres de l'Imam Khomeini à la mosquée Jamaran en présence de son excellence Seyed Hassan Khomeini, petit-fils de l’imam Khomeini (ra) : « Joe Biden, le président américain, a fait une déclaration clé ces derniers jours. Il a dit que même si Israël n'existait pas, il aurait fallu l'inventer. Ils ont créé Israël pour qu'il survive. Mais l'Imam (que Dieu sanctifie son âme) insistait sur le fait qu'Israël devait disparaître. La présence d'Israël est un facteur d'insécurité et entrave le progrès dans les pays de la région. »

Il a ajouté : « Israël a besoin de deux choses pour survivre : un territoire sûr et une population vivant sur ce territoire. Israël a des problèmes sur ces deux plans. Ils occupent un territoire et cette occupation se poursuit. Israël n'a jamais abandonné sa politique agressive. Avant la révolution, ils étaient tellement arrogants qu'ils scandaient de slogans de « du Nil à l'Euphrate ». L'avènement de la révolution islamique a empêché la poursuite de l'expansion territoriale du régime sioniste. Leur action la plus importante dans ce sens après la révolution a été l'attaque du Liban en 1982. Ils n'avaient pas l'intention de se retirer du Liban du Sud. La révolution islamique a arrêté l'invasion classique de l'armée israélienne contre ses voisins. Ils ont été expulsés honteusement du Liban du Sud, et le Hezbollah est né de cet événement. Le Hezbollah est le résultat direct de l'attaque d'Israël contre le Liban et de son occupation. » La nouvelle méthode d'Israël pour l'expansion territoriale est la construction de colonies pour les juifs. Partout où il y avait des terres vides en Palestine, et en particulier dans des endroits où les Palestiniens étaient encore présents, ils ont entrepris la construction de colonies. »

Alaï a souligné : « Dans la bande de Gaza, ils ont construit des colonies et 7 700 Juifs vivaient à Gaza. Après la libération de Gaza, ils ont été forcés de partir. En Cisjordanie, où existe une autonomie palestinienne, tout est occupé par Israël. Israël a besoin d'occuper toute la Palestine pour survivre. Les opérations militaires, la construction de colonies et le déplacement des populations sont les méthodes d'Israël pour atteindre cet objectif. Les Israéliens ont montré leur vraie nature après l'opération Tempête d’Al Aqsa et ont déclaré que tous les Palestiniens devraient être jetés à la mer. »

L'ancien commandant de la marine des Gardiens de la révolution a déclaré : « Lors de l'opération tempête d’Al-Aqsa, pour la première fois dans l'histoire de la création d'Israël, les Israéliens ont été confrontés à une opération offensive par les Palestiniens sans avoir lancé d'opération au préalable. L'opération tempête Al-Aqsa a principalement montré que la période d'expansion territoriale d'Israël est terminée. Cela s'est produit alors que Gaza est complètement assiégé, mais une force s'y est constituée qui mène des opérations offensives. La simple conception d'opérations offensives, indépendamment de leur résultat, est très importante. Toute la structure de renseignement d'Israël a échoué. »

Il a finalement souligné : « Les bombardements intensifs d'Israël ont montré que les Israéliens ne gagneront pas. La victoire d'Israël résiderait dans la disparition du Hamas, du Jihad islamique et l'abandon de Gaza par sa population. Rien de tout cela ne s'est produit. Les Israéliens n'ont d'autre choix que d'entrer par voie terrestre dans Gaza. Si une opération terrestre à grande échelle est lancée, Israël subira une défaite plus grande que jamais. Les Israéliens ne sont pas sûrs de gagner. Le moral d'Israël est à son plus bas et Israël compte entièrement sur les États-Unis. Une opération terrestre est prévue par Israël mais comme ils ne sont pas sûrs de gagner, ils la repoussent. Les Palestiniens ont accompli un exploit à Gaza, plus de tunnels ont été construits à Gaza que de lignes de métro à Téhéran et certaines sources affirment que 500 kilomètres de tunnels ont été creusés. Israël ne sait pas comment détruire ces tunnels. »

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer