Pourquoi le Camp David ? Quelle a été la réaction de l'imam face à cela ?

Pourquoi le Camp David ? Quelle a été la réaction de l'imam face à cela ?

Ils ont conclu un accord avec les Israéliens et l'ont signé. Les Américains ont également été témoins de la détérioration du comportement en provenance d'Égypte, et ont même contribué à l'aggraver. Ensuite, ils ont ri de manière insouciante, tout en sacrifiant leur crédibilité à moindre coût.

Selon le rapport de l’agence de presse Jamaran, Samedi dernier, les sionistes ont été perturbés dans leur sommeil paisible par le bruit répété des explosions. Ils avaient toujours été arrogants et confiants, mais cette fois-ci, la situation a changé. Le Hamas a infligé un sérieux revers et a agi avec détermination. Ils ont même nommé cette opération "Tempête d'Al-Aqsa". C’est cette attaque des opprimés qui nous rappelle la nécessité de défendre la terre de Palestine, qui est un lieu saint pour les prophètes divins. Cet article est consacré à l'accord qui portait les stigmates de la trahison et qui est devenu célèbre sous le nom de Camp David.

Le camp David est le nom d'un accord conclu en présence d'Anouar el-Sadate, alors président de l'Égypte, et Menahem Begin, alors premier ministre du régime occupant Jérusalem, et Jimmy Carter, alors président des États-Unis, le 17 septembre 1978. Anouar el-Sadate a été le premier président d'un pays arabe belligérant à faire la paix avec Israël et à reconnaître ce pays. L'accord de Camp David portait sur trois sujets principaux :

1. La paix entre l'Égypte et Israël,

2. L’évacuation du Sinaï et sa restitution par Israël à l’Égypte, qui avait été occupé par Israël pendant la guerre des Six Jours,

3. Le début de négociations pour l'autonomie d'un pays palestinien, sur la rive ouest du Jourdain et dans la bande de Gaza,

À la suite de cet accord, les deux pays ont échangé des ambassadeurs et entamé une normalisation des relations diplomatiques. La signature de cet accord traître entre l'Égypte et Israël, conclu sans tenir compte des revendications légitimes du peuple palestinien et des intérêts de la nation islamique, équivalait à entériner les agressions du sionisme international et à piétiner les droits du peuple palestinien dont les terres ont été envahies par Israël l'usurpateur. Cet accord, qui avait été rédigé sous la supervision des États-Unis, n'a eu d'autre résultat que d'ancrer Israël dans les territoires occupés de Palestine et de le consolider en tant que bastion colonial dans la région, et d'humilier et asservir les peuples musulmans.

Bien que les événements antérieurs et la trahison du Camp David aient suscité un profond désespoir et une paralysie généralisée chez les Arabes et les musulmans, la victoire de la révolution iranienne en 1979 (1979./ 1357.) et la chute du plus puissant gendarme occidental de la région et du plus grand allié d'Israël, à savoir le régime du Chah, a insufflé une nouvelle vie dans la lutte antisioniste, et un enthousiasme inattendu s'est manifesté au Liban et en Palestine, d'autant plus que le slogan "Aujourd'hui l'Iran, demain la Palestine" était la devise de la révolution islamique iranienne. Parmi les pays arabes, le "Front de la fermeté" a également été formé en opposition à cet accord, comprenant l'Algérie, l'Organisation de libération de la Palestine, la Syrie, la Libye et le Yémen du Sud.

La réaction de l'imam Khomeiny au Camp David :

Le fondateur de la République islamique a émis un message le cinquième jour du mois de Farvardin de l'année 1358 (équivalent au 25 mars 1979 dans le calendrier solaire) pour condamner l'accord de paix entre l'Égypte et Israël, adressant ses paroles aux musulmans du monde.

"Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

Cela fait plus de quinze ans que j'ai alerté sur la menace de l'occupation israélienne, et j'ai déclaré cette vérité aux États et aux nations arabes. Maintenant, avec le plan colonial de la paix entre l'Égypte et Israël, cette menace est devenue encore plus imminente et sérieuse.  En acceptant cette paix, Sadate a montré plus clairement encore sa dépendance envers l'État impérialiste américain. On ne peut pas attendre davantage de l'ami de l'ancien shah d'Iran. L'Iran se considère solidaire de ses frères musulmans des pays arabes et s'estime partie prenante dans leurs décisions. L'Iran considère que l’accord de paix de Sadate avec Israël est une trahison de l'islam et des musulmans et de la fraternité arabe, et soutient les positions politiques des pays opposés à cet accord.

Que la paix et la miséricorde de Dieu soient sur vous !

5/1/58 (26 mars 1979)

Rouhollah Moussavi Khomeiny"

(Sahife-ye Imam ; vol. 6, p. 410)

Mohammed Anwar Sadat, en tant que président de l'Égypte, a été isolé par les pays islamiques, y compris la République islamique d'Iran, en raison de sa trahison envers la cause palestinienne et la communauté musulmane. Cela faisait suite à sa signature des accords de paix honteux avec le régime d'occupation de Jérusalem, connu sous le nom d'Accord de Camp David, sous la pression du gouvernement impérialiste des États-Unis. Sur ordre de l'Imam Khomeini (que la paix soit sur lui), en une journée comme celle-ci, la République islamique a rompu ses relations diplomatiques avec le gouvernement égyptien.

Plus tard, Anwar Sadat a été pris pour cible en raison de la conclusion de cet accord déshonorant lors d'une parade militaire. Il a été visé et a subi les conséquences de ses actes.

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer