Il faut se demander où on en est dans la bataille entre la vérité & le mensonge

Il faut se demander où on en est dans la bataille entre la vérité & le mensonge

Un certain nombre de panégyristes de la Maison du Saint Prophète (SAWA) ont rencontré, le 23 janvier 2022, l'Imam Khamenei, le Guide suprême de la Révolution islamique, à l'occasion de l'anniversaire de naissance de la Dame Fatima Zahra (paix soit sur elle).

En se référant aux nobles caractéristiques de la fille du Prophète, y compris ses actes sociaux et ses services désintéressés au peuple, le Guide suprême de la Révolution a décrit les hey’ats [groupe de personnes qui organisent des rassemblements religieux pour se souvenir et honorer la Maison du Prophète (SAWA)] comme étant le point focal d'une grande lutte sur le chemin de Dieu. Il a déclaré : « Les hey’ats devraient être des lieux pour éclairer le peuple et apporter des réponses convaincantes et correctes aux questions posées par la société, en particulier par les jeunes ».

En exprimant ses félicitations à l'occasion de l'anniversaire des naissances de Hazrat Fatima Zahra (s.a.) et de l'Imam Khomeiny (r.a.) et des célébrations de la Fête des Mères et de la Journée de la Femme, le Leader de la Révolution Islamique s'est référé aux caractéristiques exemplaires de Fatima Zahra (s.a.) sur la base des versets du Coran. Il a déclaré : « Son statut d'incarnation de la pureté, son travail pour Dieu, son service désintéressé et sa confrontation avec le front du mensonge en cas de Moubahilah sont quelques-unes de ses qualités uniques qui ont été clairement mentionnées dans le Saint Coran. »

En parlant des versets du chapitre coranique « L'Homme" (Al-Insan) », l'Ayatollah Khamenei a déclaré que le service désintéressé et l'assistance sincère aux nécessiteux sont des signes importants d'une société Fatimi (une société dont le modèle est la vénérée Fatima). Il a expliqué : « Par la faveur de Dieu, après la victoire de la Révolution islamique, la société iranienne est devenue une société Fatimide. Au cours des 43 dernières années, nous avons été témoins des mouvements Fatimide à plusieurs reprises, comme lors de la Défense Sacrée ; dans les mouvements scientifiques lancés par des personnes dévouées telles que Fakhrizadeh, d’autres martyrs nucléaires et le grand scientifique feu Kazemi-Ashtiani ; et aussi lors de calamités naturelles telles que les inondations et les tremblements de terre. »

Son Eminence a décrit les activités pendant la pandémie de coronavirus et les services qui ont été rendus et continuent d'être rendus sans aucune attente comme étant un autre exemple de suivre le modèle de la vénérée Fatima. Il a souligné : « Fatima Zahra (s.a.) devrait être un modèle dans tous les domaines, en particulier dans les domaines des mouvements sociaux et révolutionnaires ».

Ailleurs dans ses déclarations, l'Imam Khamenei a abordé la question des hey’ats et a déclaré : « La base de la formation des hey’ats en tant qu'unité sociale est l'amour pour la Maison du Prophète et le maintien de leur chemin et de leurs enseignements. Ils ont d'abord pris forme à l'époque des imams eux-mêmes. »

Le Guide suprême de la révolution islamique a souligné que les hey’ats sont basés sur le concept de djihad. Il a poursuivi en disant : « Pourtant tous les efforts bons et appropriés ne sont pas du djihad. Le Djihad signifie plutôt un effort visant à prendre des mesures contre l'ennemi. À chaque période, le domaine du djihad doit être identifié correctement. »

Indiquant les différents domaines du djihad à différentes périodes - le djihad militaire, le djihad scientifique et le djihad dans les activités et les services sociaux - Son Eminence a déclaré : « A titre d'exemple, offrir des services sociaux au peuple dans des situations où l'ennemi essaie de mettre le peuple contre le système islamique en exerçant une pression économique sur eux est un djihad précieux ».

En outre, le Guide suprême de la Révolution a évoqué les vastes mouvements des ennemis de la nation iranienne pour égarer les pensées du peuple et détruire sa foi et ses croyances par le biais des médias et en employant des milliers d'experts dans les domaines des arts et des médias. Il a expliqué que ces efforts sont soutenus par un énorme soutien financier des ennemis et également un soutien en termes de sécurité. En conséquence, l'Imam Khamenei a décrit le djihad pour la clarification et l’explication comme étant le domaine le plus important du djihad. De plus, a-t-il dit, « Face à ce mouvement satanique (des ennemis), les hey’ats devraient se demander où ils en sont dans la bataille acharnée entre les fronts de la vérité et du mensonge et la confrontation entre les versions véridiques et mensongères ».

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer