« En suivant la voie de l'Imam Hussein, on peut atteindre les sommets du bonheur spirituel et matériel »

« En suivant la voie de l'Imam Hussein, on peut atteindre les sommets du bonheur spirituel et matériel »

La cérémonie de deuil d'Arbaïn de l'Imam Hussein (a.s.) s'est tenue par visioconférence en présence du Guide suprême de la Révolution le 27 septembre 2021 à l'Université de Téhéran. Avant la pandémie de Covid-19, des groupes d'étudiants universitaires commémoraient l'Arbaïn de l'imam Hussein (a.s.) avec la présence du Guide suprême dans l’Husseiniyah Imam Khomeiny. Cependant, cette année, en raison de la pandémie de coronavirus et des protocoles sanitaires, cette cérémonie d’Arabïn s'est tenue par vidéoconférence.

À la fin de la cérémonie de deuil d'Arbaïn, l'Ayatollah Khamenei a prononcé un bref discours dans lequel il a évoqué la relation étroite et complémentaire qui existe entre la lutte de l'Imam Hussein (a.s.) sur le chemin de Dieu et les tentatives faites pour clarifier l'événement de Karbala par la suite, d'abord par la famille de l'imam, puis par les musulmans lors de chaque marche d'Arbaïn. Ensuite, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné l'importance de « la clarification » en particulier parmi les étudiants universitaires, déclarant « en tant que devoir, chacun de vous [étudiants universitaires] doit éclairer son environnement comme une lampe ».

Lors de cette cérémonie, l'Ayatollah Khamenei a qualifié la période de l'Achoura à Arbaïn (10 Muharram à 20 Safar 61 hégire lunaire) comme l'une des périodes les plus importantes de l'histoire de l'Islam et a déclaré : Si Achoura était le point culminant d’efforts accompagnés de sacrifices, ces 40 jours ont été le point culminant d’efforts accompagnés de clarification et de dénonciation. Le mouvement de la famille du Prophète a pu perpétuer l’évènement de Karbala. Cette clarification était complémentaire à ce sacrifice. »

Se référant à l'attaque de propagande des ennemis pour influencer l'opinion publique avec divers outils, Le Guide suprême de la Révolution a considéré le mouvement de clarification comme un neutralisateur des attaques de propagande et a ajouté :  « Aux jeunes de se préparer à entrer dans le domaine de clarification, c’est-à-dire le chemin parcouru par Zeynab Kubra pendant les 40 jours entre l'Achoura et Arbaïn. De nombreux faits doivent être clarifiés et il est trompeur de laisser confuses les opinions des gens sur ces questions. »

Il a loué les possibilités du cyberespace et des médias pour éclairer et répondre aux ambiguïtés et a déclaré : « Vous, les jeunes d'aujourd'hui, vous pouvez publier dans le cyberespace les pensées correctes et appropriées. Bien sûr, le principe définitif y est de suivre la méthode morale et d'éviter les insultes, les tromperies et les mensonges devant l'opinion publique. La logique doit se parer de moralité ».

L'Ayatollah Khamenei, exprimant sa satisfaction du fait que les jeunes soient dotés de beaucoup de réflexion, de rationalité et de conscience, a souligné la nécessité de renforcer ces caractéristiques et a noté : « Le chemin de l'Imam Hussein est un chemin doux et réussi qui atteint un résultat certain. En suivant la voie et les enseignements d'imam Hussein, vous pourrez atteindre les sommets du bonheur spirituel et matériel ; Ceci est le chemin à prendre. »

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Name:
*  
Comment:
*  
Captcha:
Send