Différents aspects du mois de Ramadan

Différents aspects du mois de Ramadan

Les effets positifs du Ramadan du point de vue religieux, scientifique et social

Pour de nombreux musulmans le jeûne est considéré comme une véritable cure de l’esprit et du corps qui ne peut que les aider à redoubler d’efforts pour affronter les difficultés de la vie et assumer leur travail et leur responsabilité avec détermination.

Au plan religieux

Dès la deuxième année de l’Hégire, le jeûne du mois de Ramadhan est prescrit définitivement à l’humanité. C’est une obligation que doit accomplir le musulman majeur et en bonne santé.

Tout en conférant au jeûne le statut de pilier de l’islam. Le mois de Ramadhan est distingué par rapport aux autres mois de l’année par des attributs particuliers, différenciant aussi le jeûne des autres actes d’obéissance, par une multitude de vertus, de bienfaits et de bienséances.

Les attributs du Ramadhan

Parmi les nombreux attributs du mois de Ramadhan, nous citons brièvement

– l’abondance des bonnes actions qui sont requises et la diminution des mauvaises actions.
– Durant ce mois qui a vu la révélation du Coran, s’ouvrent les portes du Paradis et les péchés mineurs se voient pardonnés.
– Le jeûne est à l’origine de la piété, pour restreindre les voies de la jouissance et les réduire à néant. Ainsi, chaque fois que la nourriture est réduite, les passions diminuent, et chaque fois que celles-ci se réduisent, les interdits sont écartés.
– Le taux de multiplication des récompenses accordées au jeûneur est illimité. De plus, ce mois comprend une nuit particulière – Laîlet EL Qadr – la Nuit du Destin, considérée meilleure que mille mois ( soit plus de 83 années).

Au plan scientifique

Plusieurs études sur le sujet menées aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe confirment les bienfaits médicaux du jeûne en mettant en lumière les incroyables vertus thérapeutiques et purificatrices de ces cures.

Les bienfaits du jeûne

Parmi ses bienfaits médicaux : la bonne santé corporelle, car le jeûne nous évite le mélange des nourritures susceptibles de causer des maladies. Ainsi, comme le confirment les médecins, il protège les organes extérieurs et intérieurs du corps, sachant que les aliments que nous ingérons sont aussi responsables de la diffusion de grosses quantités de toxines, déchets et matériaux inutilisables par le corps (a fortiori, si nous mangeons des aliments malsains), cela fatigue encore davantage notre corps, car notre système immunitaire est constamment sur la défensive.

Médicalement, les effets bénéfiques du jeûne sont multiples, ils peuvent cependant être résumés comme suit :

• régulation du poids et de la satiété,
• diminution de l’inflammation,
• réduction des risques de diabète,
• diminution des risques cardio-vasculaires,
• baisse de la mortalité,
• réduction de l’obésité,
• amélioration des fonctions cognitives,
• ralentissement du vieillissement du cerveau,
• lutte contre le stress oxydatif (vieillissement cellulaire),
• Effets positifs sur le taux du mauvais cholestérol dans le sang.

Jeûner permet de maintenir une bonne santé : les musulmans le savent déjà, mais cela a encore une fois été prouvé par une équipe de chercheurs de Californie du Sud. Selon leurs découvertes publiées au cours de l’année 2014, cesser de s’alimenter pendant 72 heures, soit trois jours, permet de renouveler son système immunitaire.

Au plan sociétal

Le jeûne permet d’acquérir la maîtrise de soi, la patience, la générosité, l’humilité ainsi qu’un certain nombre de qualités humaines qui font du musulman un modèle positif dans la société. La solidarité est d’autre part omniprésente durant le mois de Ramadhan à travers les différentes actions initiées et engagées envers les plus démunis, ce qui ne manque pas de raffermir les liens et les relations sociales, l’objectif étant d’aboutir à une meilleure harmonie dans la société.

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer