Un écrivain allemand critique les sanctions américaines contre l'Iran

Un écrivain allemand critique les sanctions américaines contre l'Iran

Voilà six semaines que l’épidémie de Corona sévit dans le monde, et dans cette situation, les différents pays tentent de fournir les services nécessaires à leurs citoyens. Au milieu de cette crise, les États-Unis continuent d'être hostiles à l'Iran et ont imposé de nouvelles sanctions qui visent la santé des Iraniens et ont attiré les critiques de nombreux écrivains, journalistes, experts économiques et activistes sociaux dans le monde.

Selon l'Organisation iranienne de la culture et des relations islamiques, Matthias Borgman, reporter au journal Handelsblatt, dans une note, a conseillé aux pays européens d'aider le peuple iranien dans la crise de Corona et déclaré : « Le président des États-Unis a imposé les sanctions les plus sévères à l'Iran ces dernières années, donc même si le vaccin est fabriqué aux États-Unis ou en Europe, les Iraniens n’y auront pas accès. Au cours des derniers mois, Washington a poursuivi les sanctions contre l'Iran, et la chute du prix du pétrole a créé de mauvaises conditions pour le gouvernement. 
 
L'Iran, en tant que puissance économique du Golfe Persique, est confronté à de nombreux problèmes.  Si les gouvernements européens souhaitent que l'Iran et le peuple de ce pays progressent, ils doivent agir le plus tôt possible pour les aider. 
 
Le peuple iranien a besoin de soutien dans sa lutte contre l'épidémie de corona, et les pays occidentaux doivent lui venir en aide. Cependant, de nombreux pays européens ne sont pas disposés à faire du commerce avec l'Iran par crainte des sanctions américaines. Bien sûr, en janvier 2019, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni ont mis en place un système d’échanges commerciaux (INSTEX), afin de pouvoir commercer avec l'Iran sans utiliser le dollar et sans être confrontés à la loi américaine sur les sanctions. 
 
Ce système qui fonctionne comme un bureau de change, a rendu possible le commerce avec l'Iran. Par exemple, le 31 mars 2020, le gouvernement allemand a annoncé qu'il avait effectué sa première transaction pour fournir une assistance médicale aux personnes atteintes par le Corona en Iran. 
 
Cependant, l'Iran fait toujours face à une pénurie de médicaments, d’aliments et de pièces détachées. Dans cette situation, les pays européens doivent montrer leur pouvoir au président des États-Unis, et livrer rapidement les biens nécessaires au peuple iranien. Actuellement, seuls sept pays européens ont annoncé qu'ils travaillaient avec l’INSTEX, mais si l'Union européenne veut jouer un rôle indépendant dans le monde, elle doit changer de stratégie et dans la situation actuelle, aider les pays comme l'Iran. 
 
Les hôpitaux et le personnel médical iraniens sont confrontés à de nombreux problèmes en raison des sanctions américaines. Dans la situation actuelle, ils ont besoin de vêtements spéciaux et d'équipements. N'oubliez pas que la chose la plus importante au milieu d'une épidémie est de sauver des vies ».

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer