13 mars, commémoration du jour où l’imam avait ordonné la création de la fondation des martyrs et des affaires des anciens combattants.

13 mars, commémoration du jour où l’imam avait ordonné la création de la fondation des martyrs et des affaires des anciens combattants.

Pour quelle raison l’imam avait-il ordonné la création de la fondation des martyrs ?

Le texte du décret de l’imam Khomeiny (paix à son âme) concernant la création de la fondation des martyrs en 1980.

La nation iranienne sait que le mouvement et la victoire de la révolution islamique sont le fruit des sacrifices des multiples couches de la nation. Nous devons mentionner en première ligne les sacrifices des martyrs de la révolution et de tous ceux qui sur cette voie ont été blessés et torturés. Par conséquent, il faudrait apporter toute l’assistance nécessaire aux familles des martyrs, aux blessés et aux handicapés qui ont perdu un membre sur cette voie, que ce soit pendant, avant ou après la révolution. Ainsi, pour atteindre cet objectif capital, il est nécessaire de créer une fondation qui sera contrôlée par moi et par un comité composé d’homme de confiance, instruit et informé par rapport à ces sujets. La nation et le gouvernement révolutionnaire à travers la mise en pratique des projets bénéfiques de cette fondation s’acquitteront de leurs dettes envers ces groupes qui se sont sacrifiés sur la voie de la révolution islamique. Le conseil de la révolution est tenu d’allouer un budget raisonnable à cette fondation pour la réalisation de cette tâche importante et d’accélérer sa mise en œuvre. L’état et les agents de terrains ont la mission d’adopter et d’appliquer rapidement les mesures suivantes :

1)    La priorité culturelle : les familles des martyrs, les blessés et les handicapés doivent avoir accès dans les écoles et les universités avec les équipements appropriés.

2)    La priorité économique : ils doivent être fournis en maisons, en terrains et en d’autres choses nécessaires pour la vie.

3)    La priorité dans le recrutement et l’embauche : les familles des martyrs et les blessés doivent avoir la priorité dans les recrutements de l’état et que ceux parmi eux qui peuvent servir soient recrutés.

4)    Vous devez leur offrir des cartes gratuites pour emprunter les bus de transport commun à l’intérieur des villes.

5)    Vous devez également leur offrir des cartes qui couvriront la moitié des tarifs des transports interurbains tels que le train, l’avion et… etc.

6)    Constituez-leur des carnets spéciaux de pouvoir d’achat dans les coopératives gouvernementales.

7)    Fournissez-leur l’assurance médicale et les cartes d’achat de médicament.

8)    Assurez les droits officiels des handicapés qui n’ont pas la capacité de travailler ainsi que ceux des familles des martyrs proportionnellement aux membres de leurs familles.    

9)    L’organisation ou la fondation est tenue sans perdre de temps de placer sous soins les handicapés et les blessés qui ont besoin d’être soignés. Si les docteurs recommandent qu’ils soient transférés à l’étranger, alors la fondation doit fournir le nécessaire pour leur transfert ainsi que les frais de leurs soins. En attendant, il convient de noter que si l’organisation rencontre des difficultés par rapport aux points numérotés ou si certains des agents n’ont pas bien cerné certains points, qu’elle m’informe afin que je fasse le nécessaire pour les résoudre.

Rouhollah al-Musawi al-Khomeiny — 13 mars 1980.       

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer