L’archevêque de Téhéran: L'Iran assure la protection et le respect à ses minorités

L’archevêque de Téhéran: L'Iran assure la protection et le respect à ses minorités

Mgr Sarkis Davidyan, évêque de l’Église catholique arménienne en Iran, tout en rejetant les allégations de violation des droits des minorités religieuses en Iran avancées par certaines institutions occidentales des droits de l'homme, a déclaré que, dans tous les domaines, y compris social et dont notamment la mise en œuvre de cérémonies religieuses, les droits des minorités sont respectés dans le pays.

L’archevêque arménien de Téhéran, s'exprimant à l'occasion d'une interview accordée à l'agence IRNA évoque la liberté totale des minorités religieuses en Iran dans la cadre de la Constitution pour dire qu'elles ne sont point sous pression dans le pays.

Sarkis Davidyan a qualifié de «positif» et «appréciable» la rédaction de la Charte des droits civils par le 11ème gouvernement iranien, présidé par Hassan Rouhani, qui constitue, a-t-il dit, «un pas vers le renforcement des droits des citoyens chez les communautés minoritaires religieuses».

Mgr Davidyan a déclaré: «Cette charte contribuera sans aucun doute au renforcement des interactions» entre les citoyens de la grande communauté contemporaine iranienne, une incroyable mosaïque de minorités, religieuse, ethniques et culturelles.

«Cette charte qui couvre tous les citoyens iraniens offre une double garantie pour l'application et le respect des droits des minorités religieuses», s'est-il félicité.

Mgr Davidyan a souligné l'importance et la nécessité du respect des lois et des règles établies dans la Constituions par toutes les couches de la société, quelque soit leur ethnie ou leur religion, avant d'affirmeer qu'il revient aux minorités religieuses d'Iran, dont les Arméniens, d' agir et de vivre, à l'instar d'autres citoyens du pays, dans le cadre des lois officielles, politiques et civiles, en vigueur. 

Les 80.000 arméniens iraniens sont la plus importante minorité religieuse du pays. 

La communauté des Iraniens chrétiens élisent 3 députés au parlement. Les juifs et les zoroastriens ont le même statut de minorité religieuse et ont droit à un député chacun. Ce statut de minorité religieuse est inscrit dans la constitution iranienne.

Le respect des confessions et des autres religions, ainsi que les croyances des minorités en Iran est une question sacrée. Une constante nationale. Ainsi, l’intégration des communautés religieuses dans la société iranienne est totale, dans la mesure où elles pratiquent les libertés religieuses et politiques sans discrimination aucune. Leur présence est clairement consacrée dans la Constitution de la République islamique. 

Tous les hommes sont égaux en Iran et jouissent du droit à la citoyenneté, sans discrimination aucune.

irna

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer