Est-ce que l’Imam Khomeiny (paix à son âme) considérait les infirmes comme des personnes importantes de la société ?

Est-ce que l’Imam Khomeiny (paix à son âme) considérait les infirmes comme des personnes importantes de la société ?

Le discours de l’Imam Khomeiny (paix à son âme) à l’occasion de la journée mondiale des handicapés.

Le 3 décembre est nommé comme la journée mondiale des handicapés ou des infirmes et pour cette occasion, nous examinons les propos de l’Imam Khomeiny (paix à son âme) concernant les handicapés. 

Du point de vue de l’Imam Khomeiny (paix à son âme), l’homme est une créature qui a en même temps une dimension physique et spirituelle. Sa dimension spirituelle est ce qui joue un rôle majeur dans la construction de sa personnalité. D’autant plus qu’il considérait la plupart des fléaux majeurs comme fruits des infirmités de l’âme, auxquels sont confrontés un plus grand nombre des individus dans la société. L’infirmité physique n’a aucune importance par rapport à cela.

Du point de vue de l’Imam Khomeiny (paix à son âme), si l’âme et la faculté de parler sont puissantes et efficaces chez l’homme, il n’y aura pas de peur de l’infirmité physique. Le guide suprême de la révolution iranienne pour soutenir son point de vue a énuméré un nombre important de savants et d’intellectuels du monde qui se sont distingués dans le domaine de la science malgré leur handicap physique. 

L’Imam Khomeiny (paix à son âme) dans l’un de ses discours devant les handicapés, a dit : « Je vous suis reconnaissant, vous qui représentez la communauté des handicapés. Que Dieu vous accorde la santé et une longue vie. Les handicapés doivent savoir que l’être humain est doté d’une âme et d’un corps. Ce qui est nécessaire est l’âme et non le corps. Priez pour que guérissent ceux dont l'âme est handicapée. Priez que vous les handicapés physiques ne soyez pas des handicapés d’âme. Si vos âmes sont saines, libres et puissantes, vous n’auriez aucune crainte vis-à-vis de vos handicaps physiques. Lorsque la faculté de parler de l’homme devient puissante, il ne craint pas d’avoir un corps handicapé. L’homme est l’homme grâce à l’âme. Dans le monde, nous avons eu parmi des génies, ceux qui étaient des aveugles, mais des génies. Des personnes qui étaient des infirmes, mais qui étaient des savants, des intellectuels et des philosophes. Vous ne devez aucunement être tristes du fait que vous êtes handicapés d’un pied, d’une main ou d’un œil. J’ai espoir que grâce à la force mentale dont vous faites preuve et grâce à l’esprit sain dont vous jouissiez, vous vous distingueriez dans cette société. J’ai espoir que Dieu vous protégera et qu’il vous accordera également la guérison, vous qui êtes nos frères et qui nous avez soutenus dans ce mouvement et qui continuent de nous soutenir. Que vos âmes qui sont au-dessus de vos corps et qui constituent votre humanité soient saines et prospèrent ». 

Sahifeh-ye Imam, vol. 6, p. 246 et 247).               


Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer