Guide suprême : l'Irak doit rester ferme et uni contre les malveillants

Guide suprême : l'Irak doit rester ferme et uni contre les malveillants

Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei a reçu ce samedi le nouveau Président irakien, Barham Saleh en visite à Téhéran.

« Le seul moyen de surmonter les problèmes et de contrer les complots des malveillants est de maintenir l'unité nationale en Irak, de reconnaître des faux amis, de faire face à l'ennemi insolent, de compter sur la jeunesse et de maintenir et renforcer les liens avec la marjaiya (la plus haute autorité religieuse) », a insisté le Guide suprême de la Révolution islamique, à l’occasion d’une rencontre ce samedi après-midi, à Téhéran avec le nouveau président irakien, Barham Saleh et la délégation l’accompagnant.

L’Ayatollah Khamenei s'est félicitée à cette occasion des avancées enregistrées dans la stabilisation de l’Irak et du bon déroulement des élections législatives dans le pays, ainsi que de la nomination du président, du premier ministre et d'autres responsables du pays.

Soulignant les liens profonds et historiques irano-irakienne le Guide suprême de la Révolution a qualifié d’« exceptionnelles » et « uniques » les relations entre les deux pays dont l’incarnation est la grande marche d’Arbaïn (le plus grand rassemblement annuel d’hommes dans la ville irakienne de Karbala, marquant le 40ème jour anniversaire du martyr de l’Imam Hossein (AS) petit-fils du noble prophète de l’Islam (P).

Le président iranien Hassan Rouhani et le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif étaient également présents à l’audience.

L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé que pour déjouer les complots des ennemis malveillants de l’Irak, « les Arabes et les Kurdes, les
chiites et les sunnites doivent maintenir et renforcer leur unité nationale », au-delà des considérations ethniques et religieuses.

Quant à la coopération entre l’Iran et l’Irak, le Guide suprême a déclaré que le gouvernement iranien œuvrait avec sérieux pour le développement de ses relations avec son voisin irakien et cela dans tous les domaines.

Évoquant le grand potentiel des deux pays pour promouvoir leur coopération, l’ayatollah Khamenei a ajouté : « Un Irak fort, indépendant et développé est un facteur de stabilité et de sécurité pour l’Iran. Nous sommes donc déterminés à rester aux côtés de nos frères et sœurs irakiens. »

Pour sa part le président irakien Barham Saleh a qualifié de « grand honneur » sa rencontre avec l’Ayatollah Khameneï et déclaré : « Je suis venu à Téhéran avec un message clair: les éléments qui unissent les deux peuples, iranien et irakien, sont enracinés dans l’histoire et restent inchangeables ».

Se référant à ses discussions dans la journée avec le président Rohani, Saleh a poursuivi: « Nous cherchons à élargir les coopération
Téhéran-Bagdad dans tous les domaines sur la base d’intérêts communs et à les promouvoir à un niveau dignes des deux nations qui sont si proche socialement et culturellement ».

Le Président irakien a mis l'accent sur la priorité la plus importante des responsables irakiens dans la nouvelle ère à savoir la reconstruction du pays et ses infrastructures, la lutte contre la corruption, l’application des réformes, la fourniture de services appropriés du bien-être au peuple irakien, et le renforcement de l'unité nationale.

« Nous voulons faire de l’Irak un pays puissant de la région et nous comptons à cette fin sur nos relations avec la République islamique
d’Iran et ses immenses potentiels. Nous espérons pouvoir tirer parti de la coopération et des capacités des Iraniens pour reconstruire l'Irak», a conclu Barham Saleh.

Photos

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer