Les présidents de la république d’Iran après la révolution islamique

Les présidents de la république d’Iran après la révolution islamique

A l’occasion de la semaine du gouvernement : Un aperçu historique sur les présidents de la république d’Iran après la révolution.

La république islamique d’Iran du début de la victoire de la révolution islamique d’Iran jusqu’à nos jours, a connu 7 présidents et 12 mandats. Les deux premiers présidents de la république d’Iran n’ont pas pu terminer leurs mandats de quatre ans. Le premier président a été destitué et s’est enfui de l’Iran et le deuxième président de la république d’Iran a été assassiné par les hypocrites.

La première élection présidentielle en Iran après la victoire de la révolution islamique.

La première élection présidentielle en Iran après la révolution islamique s’est tenue le 25 janvier 1980, élection au cours de laquelle Abul Hassan Bani-Sadr a pu devenir président avec 10 753 752 voix, soit 77,99% des voix.

La présidence de Bani-Sadr n’a duré que 17 mois et pendant cette période, il est entré progressivement en confrontation avec toutes les institutions de la révolution islamique. Parallèlement, en opposition avec les textes de l’Assemblée, il a soutenu des groupes tels que le groupe des hypocrites. Et c’était ainsi qu’il fut d’abord relevé de ses fonctions de commandant en chef de tous les pouvoirs le 10 juin 1981, par ordre de l’Imam Khomeiny (paix à son âme) puis 11 jours après, c’est-à-dire le 21 juin 1981, le projet de loi sur l’inefficacité politique de Bani-Sadr de poursuivre son mandant de président, a été ratifié par l’Assemblée. Enfin, le 22 juin 1981, suite à la ratification du projet de loi, l’Imam en réponse  à la lettre du président de l’Assemblée nationale, a destitué Bani-Sadr.

La deuxième élection présidentielle, le président martyr.

Suite à la destitution de Bani-Sadr, de nouvelles élections se sont tenues le 24 juillet 1981 et le gouvernement de Mohammad Ali Rajai a pris les rênes du pays.

L’année 1981 fut l’une des années les plus tendues depuis la victoire de la révolution islamique. L’attentat dans les bureaux du parti du président de la république a entraîné le martyre du président.   

La troisième élection présidentielle, l’élection de l’Ayatollah Khamenei.

La troisième élection présidentielle a eu lieu après le martyre de Mohammad Ali Rajai, le 2 novembre 1981 avec un intervalle de moins de 70 jours avec les élections précédentes. Les résultats de la troisième et de la quatrième élection présidentielle iranienne étaient identiques. Dans chacun de ces deux mandats, l’Ayatollah Khamenei a exercé avec engouement ses fonctions de président de la république islamique d’Iran.

Dans la cinquième et la sixième élection présidentielle, le sort avait choisi l'Ayatollah Hashemi Rafsanjani et il fut président de la république islamique d’Iran jusqu’en 1993.

Après l'Ayatollah Hashemi Rafsanjani, Seyyed Mohammad Khatami avait pris les rênes du pouvoir pendant deux mandats. Après lui, venu le tour de M. Ahmadinejad qui fit aussi deux mandats à la tête du pouvoir exécutif. Puis en 2013, Hassan Rouhani a pris en charge les affaires du pays et à cause de sa réélection par le peuple, il exerce encore cette fonction de président de la république islamique d’Iran aujourd’hui.       

   

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer