Le Conseil des gardiens selon l’Imam Khomeini (paix à son âme).

Le Conseil des gardiens selon l’Imam Khomeini (paix à son âme).

Une série de discours de l’Imam Khomeini (paix à son âme) concernant le conseil des gardiens.

Le Conseil des gardiens est le protecteur des lois islamiques et de la constitution :

Le digne Conseil des gardiens qui protège les nobles lois islamiques et la constitution a toute mon approbation et ma considération. Son devoir est très noble et important. Raison pour laquelle, il doit l’effectuer avec détermination. Vraisemblablement, son attention est portée sur l’importance de préserver le système de la république islamique d’Iran qui n'interfère avec aucune décision. Aucun effort ne doit être refusé afin de le maintenir.

***

 

La prise de position tout en respectant tous les aspects

Le Conseil des gardiens dans la régulation des lois qui ont été adoptées, que ce soit en rapport avec les questions qui sont en relation avec la loi primaire qu’est la charia ou la loi secondaire, prend la position en respectant tous les aspects de la question.

***

Faire attention à Dieu dans l’interprétation.

Le Conseil des gardiens ne considère personne d’autre que Dieu dans ses interprétations. La loi primaire qu’est la charia doit être mise en pratique et le jour où le besoin ou l’urgence se fait ressentir, la loi secondaire qui est aussi la loi de Dieu doit être mise en pratique également. Le fondement devrait se renforcer dès aujourd’hui.

***

La protection de l’Islam et ses lois.

Il est recommandé aux juristes du Conseil des gardiens dans l’exécution de leurs tâches, de ne considérer en aucun cas des individus et des groupes déviés, de rester fermes à leurs devoirs critiques et de protéger continuellement l’islam et ses lois et enfin œuvrer leur service avec toute a force devant le Dieu  Tout Puissant et pour son Vali absolu, l’Imam du temps (Que Dieu précipite sa venue).

Prohiber les règlements et les lois opposées à la charia et à la constitution.

Que ce soit dans la génération actuelle ou dans les générations futures, je recommande au noble Conseil des gardiens d’exécuter avec la plus grande précision ses attributions islamiques et publiques, de veiller à ne pas être influencé par aucune force hormis celle de Dieu et de prohiber les règlements et les lois qui s’opposent à la charia et à la constitution tout en considérant les besoins du pays qui parfois doivent être établis parfois par la loi secondaire ou parfois par la Velayat-e Faqih.

***

Le respect de l’intérêt du système et le contrôle des règlements et des lois.

Je rappelle aux chers membres du conseil des gardiens de toujours prendre en considération l’intérêt du système, car l’un des problèmes majeurs dans le monde actuel, est le rôle et la place du temps et de l’espace dans les prises de décisions et les déductions des lois. L’État spécifie la philosophie scientifique de l’affrontement avec le polythéisme, le blasphème et les dilemmes internes et externes. Ces sujets des étudiants des écoles religieuses qui s'inscrivent dans le cadre des théories, non seulement ne peuvent être résolues mais nous conduisent plutôt à une impasse qui aboutira à la violation apparente de la constitution.

***

Vigilance contre l’affaiblissement du conseil des gardiens.

Je préviens ces messieurs qu'affaiblir et insulter les juristes du Conseil des Gardiens est un acte dangereux pour le pays et l'Islam. Très souvent, les déviations pénètrent progressivement un régime et finissent parfois par l’anéantir.     

 

   

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Name:
*  
Comment:
*  
Captcha:
Send