Les droits de l'homme sont un outil pour faire pression sur les pays

Les droits de l'homme sont un outil pour faire pression sur les pays

L'ayatollah Sadeq Amoli Larijani, chef de l'appareil judiciaire iranien, a qualifié la question des droits de l'homme d'un des défis les plus importants, estimant que les ennemis de l'Iran en particulier, les utilisaient comme outil pour faire pression sur les autres pays.

Larijani a fait ces remarques samedi soir dans une interview télévisée en direct à l'occasion de la semaine nationale de la justice iranienne.

Il a déploré le fait que certaines personnes à l'intérieur et à l'extérieur du pays suivent de fausses nouvelles, affirmant que les organisations internationales de défense des droits de l'homme reçoivent des nouvelles de l'Organisation terroriste Mujahedin-e Khalq (OMK).

Les indices des droits de l'homme ne seront donc pas surveillés dans le pays, a-t-il ajouté.

Se référant aux pressions exercées sur le système judiciaire sur les cas d'exécution, Larijani a déclaré que les accusations des Nations Unies et des Etats-Unis contre l'Iran pour violation des droits de l'homme sont intolérables.

Les Etats-Unis commettent les plus grands crimes à l'intérieur et à l'extérieur de la région, a-t-il réitéré.

Ailleurs dans son discours, M. Larijani a évoqué des crises au Yémen, en Palestine, en Irak et en Afghanistan comme des manifestations de violations des droits de l'homme, et a exprimé sa surprise de voir les Etats-Unis accuser l'Iran d'enfreindre les droits de l'Homme.

Irna

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer