Le jour du destin de la Oummah islamique

Le jour du destin de la Oummah islamique

Qods, la Qiblah (la direction vers laquelle on prie) des premiers musulmans dans le monde, est la patrie des milliers de musulmanes palestiniennes déplacées.

À partir de 1948, l'arrogant du monde (les États-Unis) à l’aide du sionisme criminel, a pris cette patrie de ses habitants, et l’a mise sous la domination des forces occupantes de Qods. Dès les premières années, cette conspiration se voit confronté à la résistance des musulmans palestiniens et à la protestation des musulmans et des peuples libres et sages du monde. Ces protestations se transformaient en différentes formes de lutte Politico-militaire. À son tour, la nation musulmane d'Iran, après le triomphe de la révolution glorieuse a soulevé la question de la libération palestinienne de l’occupation des usurpateurs de Qods, et l’a conçue comme l’une de ses idéaux. Grace à la révolution islamique, chaque année la journée de Qods devient pour les Iraniens une occasion pour exprimer la haine contre tous les oppresseurs de l'Histoire.
Après la victoire de la révolution, l’Imam Khomeini (Que Dieu le bénisse), à la première occasion, a désigné un jour comme « la journée de Qods » pour attirer l’attention mondiale à la libération de Qods de l'emprise des sionistes criminels. Un message a été émis à la même occasion. L’Imam a adressé ce message à tous les musulmans du monde. Ce message est daté du 16 août 1358, le treizième jour du mois de Ramadan en 1399 AH :
« Au fil des années j'ai rappelé aux musulmans le danger de l’'usurpateur israélien ces jours-ci, Ils ont fait leurs attaques plus brutales que jamais sur nos frères et nos sœurs palestiniens. Et surtout maintenant ils détruisent et mettent en feu les maisons des peuples du Sud-Liban, pour tuer les combattants palestiniens. J'exhorte les musulmans du monde et les gouvernements islamiques de couper la main de ces usurpateurs et de leurs partisans. Et j'invite tous les musulmans du monde de choisir le dernier vendredi du mois sacré du Ramadan qui fait aussi partie des jours de Qadrs (destin), comme « la journée de Qods ». Ce jour peut être décisif concernant le destin des palestiniens et il est dans une période de magnitude, et peut être décisif.
Ils doivent déclarer pendant cette cérémonie la coordination internationale des musulmans afin de protéger les droits légaux des musulmans. Que Dieu Tout-Puissant nous apporte la victoire des musulmans à l'incrédulité. » (Sahifeh d’Imam, vol.9. p.267)
 
Le message d’Imam (Que Dieu le bénisse), a réchauffé le cœur des Palestiniens opprimés par la lumière de l'espoir, a apporté l’espoir et la confiance pour les millions de personnes déplacées et sans défense et les a rendus plus déterminées et plus fermement défendues contre les conspirations du régime d'occupation de Qods et des États-Unis.
Le message de l’Imam Khomeini était une étape importante dans les luttes de la nation palestinienne et a donné une sorte d’originalité à la naissance de longue histoire de cette lutte.
N'oublions pas que le Qods est une terre sacrée pour les adeptes de toutes les religions divines. Qods a dans son cœur l'Ascension de notre Prophète Muhammad (Que la paix soit sur lui et sa famille) et il est le premier Qiblah des musulmans du monde.
Les sionistes, comme leurs dirigeants ont déclaré à plusieurs reprises qu’ils ne pourront pas se satisfaire de l’occupation de la terre de digne Palestine et de noble Qods, et si sur leur chemin de l'expansion, ils ne font pas face à la résistance du peuple palestinien et à la réaction de l'opinion publique des nations musulmanes, leur rêve sera d'acquérir des terres existantes du Nil à l'Euphrate. Ils n'ont pas encore abandonné cette idée.
 Mais vous voyez que deux siècles après la formation de ce rêve par les fondateurs du sionisme, les sionistes n’arrivaient pas encore à le réaliser et atteindre la stabilité et la paix dans les frontières de ce pays.
L’échec des sionistes n'a d'autre raison que la résistance constante de la nation opprimée.
Une nation qui a toujours besoin du soutien de ses frères musulmans dans le monde. La Journée de Qods est l'une des manifestations du soutien universel au peuple palestinien qui souffre.
Au cours de sa vie glorieuse, l’Imam Khomeini (Que Dieu le bénisse) a souligné à plusieurs reprises la position et l'importance de la question de Palestine musulmane et tous les opprimés du monde. Selon l’Imam, la lutte des palestiniens est comme la première étape pour combattre la cruauté et l'arrogance du monde et les dirigeants criminels américains et israéliens. Nous allons nous référer à la citation d’Imam :
« La fête de Qods n'est pas seulement la fête de la Palestine, c'est le jour de l'islam, c'est le jour de la domination islamique.
C'est un jour où le drapeau des pays islamiques devrait être élevés dans tout le pays. C'est un jour où on doit faire comprendre aux superpuissances qu'ils ne peuvent pas avancer dans les pays islamiques.
Je connais le jour de Qods comme le jour de l'Islam et le Jour du Messager d'Allah, notre prophète Mohammad (Que la paix soit sur lui et sa famille) et c'est un jour où nous devons équiper tous nos pouvoirs pour que les musulmans puissent sortir de l'isolement qu'ils avaient supporté, et se tenir debout avec tout leur pouvoir et contrôle devant les oppresseurs. » (Sahifeh d’Imam, vol.9. p.278)
« Le jour de Qods est un jour où on doit alerter toutes les superpuissances qu'ils devraient retirer leur main de la prise des pays des opprimés. Il faut leur dire : asseyez-vous et connaissez votre place. Le jour de Qods est le jour de l'Islam. Le jour de Qods est un jour dans lequel nous devons restaurer l'Islam et la loi islamique qui doit être appliquée dans les paysmusulmans.
C'est un jour où toutes les superpuissances doivent être averties que l'Islam n'est plus sous leur contrôle et leurs méchants et mauvais traitements. Le jour de Qods est le jour de revivification de l'Islam. » (Sahifeh d’Imam, vol.9. p.277)
Le jour de Qods est un jour mondial. Ce n'est pas seulement une journée consacrée à Jérusalem. Il est le jour de la lutte des opprimés contre les oppresseurs du monde.
C’est le jour de la lutte des nations sous l’oppression des superpuissances, contre la cruauté des États-Unis et les autres. C'est le jour où les opprimés doivent se préparer et s’équiper pour s'opposer aux oppresseurs et les vaincre. 
Le jour de Qods est le jour où le destin des nations opprimées doit être révélé, et le jour où les nations opprimées doivent s’exprimer contre les oppresseurs. (Sahifeh d’Imam, vol.9. p.276)

« Le jour de Qods est un jour islamique, un jour du rassemblement islamique public.  Et j'espère que ça sera un point de départ à la formation d'un « parti des opprimées » à travers le monde. » (Sahifeh d’Imam, vol.9. p.280)
 
Le cercle de pensée d'Imam Khomeini (Que Dieu le bénisse) à ce moment sensible a sauvé non seulement la racine de l'arbre de résistance de la sècheresse, mais aussi il a créé une nouvelle plate-forme pour l'unification des musulmans dans le monde en s’appuyant sur la question de la libération de Qods.
Imam Khomeini (Que Dieu le benisse), avec la conception de la Journée Qods, a démontré que les problèmes des musulmans, tels que les graines de la chaîne, sont interconnectés, et ils ne devraient pas permettre aux ennemis de la Oummah islamique, de diviser le monde islamique en s’appuyant sur les différences religieuses et raciales, et d'avancer leurs complots
« Défendre le peuple musulman et défendre la partie des musulmans et défendre toute la dignité des musulmans, est une chose indispensable.
Et nous devons nous protéger pour le bien des Musulmans et les objectifs divins, et surtout dans ces conditions que Les vrais enfants palestiniens du Liban - c'est-à-dire le Hezbollah - et les musulmans révolutionnaires de la terre usurpée Et le Liban, avec son sang et son âme, crie "Hezb ol-Allah", avec toute la force spirituelle et matérielle, nous sommes devant Israël et les agresseurs, et devant lui, les brutalités résistent et durent. Dépêchons-nous de les aider. » (Sahifeh d’Imam, vol.20. p.486)

« Si, le jour des Qods, tous les pays islamiques se lèvent et crient pas seulement pour Qods mais pour tous les pays islamiques, les nations vont gagner. Nous avons fait sortir Mohammad Reza Khan par nos cris.
Pensez-vous que nous l'avons jeté avec une arme à feu ? Mais non. Avec un cri, avec "Allah le Grand" nous avons répété tant et si bien ce « Allah le Grand » qu’Ils se sont abattus et se sont enfuis. Ils sont partis de ce pays. » (Sahifeh d’Imam, vol.13. p.90)
« J'espère que les Musulmans apprécieront le Jour de Qods dans le dernier jour du mois sacré de Ramadan. Ce jour sera le jour de Qods dans tous les pays islamiques : ils manifesteront, auront des sièges, auront des cercles, auront des mosquées : Ils vont crier dans les mosquées. Quand un milliard de personnes crient, Israël ne peut pas atteindre ses méchants buts, il a peur de ces cris. »
 (Sahifeh d’Imam, vol.13. p.80)

Send To Friend