La biographie de l'Imam kazim (as)

La biographie de l'Imam kazim (as)

La naissance et le martyre


L’Imam Mûsâ ibn Ja’far (as) est né le septième jour du mois de Safar de l'an 128 de l’hégire dans un village appelé « Abwâ » entre la Mecque et la Médine. Son père était l’Imam Ja’far Sâdiq (as) et sa mère était Hamîdah. Ses surnoms étaient Abul Hassan, Abû Ibrâhîm, Abû ‘Ali et Abû Ismâ’îl, et ses titres honorifiques étaient ‘Abd Sâlih, Nafs Zakîyyah,
Zaynul Moudjâhidîn, Sâbir, Amîn, Zâhid, et Sâlih. Son titre le plus célèbre est Kâzim. L’Imam Mûsâ Kâzim (as) a été mort en martyre dans la prison de Sandî ibn Châhak à Bagdad, le vingt-cinquième jour de Rajab en l'an 183 de l’hégire. Il a été enterré dans la tombe de Quraych (connue sous le nom de Kâzimayn). Il avait alors cinquante-cinq ans. L’Imam Kâzim (as) a vécu vingt ans avec son père et son Imamat a duré trente cinq ans. Etant donné que les conditions n’étaient pas encore prêtes, l’Imam Imam Mûsâ Kâzim (as) avait pratiquement moins de difficultés par rapport à d’autres califes, et il passait donc son temps à adorer Dieu, gagner sa vie de tous les jours, propager les sciences et connaissances religieuses, guider le peuple, et former des disciples et des narrateurs de hadiths. Il était, en effet, considéré comme un savant et juriste célèbre. Néanmoins, les califes au pouvoir craignaient sa position scientifique et sa popularité sociale. Ils le guettaient tous les jours, lui, ses compagnons et ses disciples, entravant  leurs activités de diverses manières. Ils ont convoqué l’Imam Kâzim (as) de Médine à Bagdad à plusieurs reprises, le reprochant et accusant sous de divers prétextes. Une fois même ils allaient le tuer, bien qu’ils aient été dissuadés à cause de certaines considérations, et l’Imam Kâzim (as) a eu l’occasion de retourner à Médine.
Enfin, en raison de la calomnie de certains de ses proches, Harûnar- Rachîd, le calife abbasside, a émis un mandat d’arrêt contre l’Imam Kâzim (as) de Médine à Bagdad. L’Imam Kâzim (as) était emprisonné pendant longtemps dans les prisons de Bassora et de Bagdad. Sa dernière prison était Sandî Châhak, une de très hideuses à Bagdad.
Finalement, Sandî ibn Châhak a empoisonné l’Imam Kâzim (as) à l'ordre de Harûn-ar-Rachîd. L’Imam (as) est mort en martyre quelques jours plus tard et son saint corps a été enterré dans la tombe de Quraych près de Bagdad.

Send To Friend