Nourouz en islam

Nourouz en islam

La fête de Norouz est attribuée aux premiers rois. Les poètes et les écrivains des 4 et 5èmes siècles comme Ferdowsi, Onsori, Biruni, Tabari et beaucoup d'autres dont l'origine historique et mythologique est liée à la littérature d'avant l'islam, placent Norouz à l'ère de la dynastie du roi Djamshid.
Il est à noter que la fête de Norouz se célébrait avant Djamshid, et Aboureyhan, attribuant la fête même à Djamshid, rappelle : " Ce jour-là, c’était un jour nouveau et Djamshid le célébra, même avant Norouz était respecté et grand. "
Nourouz en islam
Dans le Coran, l'on voit une seule fois dans la sourate " Maïdah" (La Table servie), le verset 114 s’y rapportant : "Ô Allah, notre Seigneur, dit Jésus, fils de Marie, fais descendre du ciel sur nous une table servie qui soit une fête pour nous, pour le premier d'entre nous, comme pour le dernier, ainsi qu'un signe de Ta part. Nourris-nous : Tu es le meilleur des nourrisseurs.”
L'apparition de l'islam et son approche pacifique envers les autres religions y compris les croyances religieuses et nationales des Iraniens n'a pas hâté la disparition soudaine de cérémonies et de rites relatifs à la communauté islamique ; seulement au fur et à mesure que les Iraniens se convertissaient à l'islam, les croyances religieuses de l'islam ont pénétré progressivement les masses populaires.
Sheikh Sadouq rapporte dans le « Manlayahzorolofaqih » : « On a apporté pour l'Imam Ali (as) des étrennes à l'occasion de Norouz. Il demanda:"Qu'est-ce que c'est?" On lui répondit : '' O Prince des Croyants! Aujourd'hui, c'est Norouz, le premier jour du Nouvel An ». Il dit : " Faites de chacun de nos jours, Novrouz; c'est-à-dire, échangez des cadeaux pour l'amour de Dieu et rendez-vous visite les uns les autres.'' » 
Sheikh Toussi raconte dans le ''Mesbah al Mohtahid" cité par l'Imam Sadegh (as) : " Lorsque Norouz arrive, fais la grande ablution, revêts-toi des habits les plus purs, parfume-toi, et jeûne ce jour-là; quand tu auras accompli les prières du midi et de l'après-midi et les prières conseillées, accomplis une prière de 4 rakats, lis dans la première rakat la sourate L'ouverture (al-Hamd)-( "Al-Fatiha"), une fois et la sourate La destinée (al-Qadr )-(Enna Anzalna), 10 fois. Dans la deuxième Rakat, lis la sourate L’ouverture, une fois et la sourate Les infidèles (al-Kaferoun), 10 fois. A la troisième Rakat, L’ouverture, une fois et la sourate al-Tawhid, 10 fois, à la quatrième rakat, la sourate L’ouverture et les sourates L’aube naissante (al-Falaq) et Les hommes (An- Nass) ; la prière terminée, tu fais une prosternation de remerciements à Dieu ; ensuite tu invoqueras Dieu : les péchés de tes cinquante années seront pardonnés. »

Ibn Fahad Helli rapporte dans Al-Mohazzeb ol Baré' : '' De tout ce que l'on a raconté comme vertu de Norouz et confirme notre parole, il y un hadith que le grand savant Seyed Baha al-Din Ali ibn Abdol Hamid cite de Moalli ibn Khonayas : ''Norouz est le jour même où le Prophète (sawa) a demandé aux gens de donner le serment d'allégeance à Ali, prince des Croyants, et où les musulmans se sont confessés à son Vélayat.''
News.aqr.ir

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer