Les parties du Décret historique de Hazrat Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) relatif à l’Armée

Les parties du Décret historique de Hazrat Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) relatif à l’Armée

Au Nom d’Allah Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux

Le 26 Farvardin 1358 (Hégire solaire /17 Jumada l-Ula 1399 Hégire lunaire /15 avril 1979 ère chrétienne)

Noble et combattante Nation iranienne qu’Allah Le Très-Haut vous donne la Victoire.

Je vous présente mes salutations et ma gratitude ô Nation courageuse pour vos efforts inlassables en vue de parvenir au seuil des objectifs sacrés de l’Islam, et il m’est nécessaire de rappeler à votre attention les points suivants :

1- Le jour 29 Farvardin (Le mercredi 18 avril) sera proclamé Jour de l’Armée. L’honorable Armée défilera durant ce jour et proclamera son soutien à la République islamique, à la grande Nation iranienne, à la dévotion sur le chemin de l’indépendance et à la protection des frontières.

2- La Nation iranienne est tenue d’accueillir l’Armée islamique. A présent l’Armée est au service de la Nation et de l’Islam et c’est l’Armée de l’Islam, et il est nécessaire à notre noble Nation d’énoncer son soutien à son égard. Nous, vous et l’Armée devons faire des efforts dans le sens de la fraternité pour la protection et la sécurité de notre pays et ainsi mettre fin à la malfaisance des rebelles et au désordre des corrupteurs.

3- Le personnel de l’Armée est tenu d’observer le bon ordre, la hiérarchie et les règles. Ne pas prêter attention à ces questions conduira à l’affaiblissement de l’Armée islamique et à la dégradation de la discipline.

4- Les personnes étrangères à l’Armée n’ont pas le droit de s’ingérer dans les affaires de l’Armée et d’arrêter un militaire sans autorisation. S’ils ont une plainte il faut qu’elle soit instruite selon des critères exclusivement religieux et légaux.

5- L’Armée qui est maintenant au service de l’Islam et de la Nation et qui a proclamé sa fidélité à la République islamique, et qui avait que DIEU nous en préserve commis un crime en collaboration avec le régime idolâtre, a obtenu à présent avec son retour vers DIEU le Très Haut et vers la République islamique le Pardon du DIEU Miséricordieux et de la noble Nation iranienne, et je leur ai moi aussi pardonné. Il est à espérer qu’elle continuera avec certitude et confiance à l’égard de DIEU et du noble peuple à effectuer son service en toute sincérité. Je sollicite de DIEU Le Très Haut l’immensité de l’Islam, la grandeur des musulmans, la guidance des jeunes et la vigilance de la Nation face aux complots anti-islamiques.

Que La Paix et La Miséricorde d’Allah soient sur vous.

Ruhu Allah Al-Moussawi Al-Khomeini

(Sahife-ye Emam, v7, p20 et 21)

 

Send To Friend