Est-ce que la célèbre phrase « Soutenez la velayat-e-faqih, afin que votre pays ne soit pas endommagé » provient-elle de l’Imam Khomeini ?

Est-ce que la célèbre phrase « Soutenez la velayat-e-faqih, afin que votre pays ne soit pas endommagé » provient-elle de l’Imam Khomeini ?
Ladite phrase telle mentionnée n’existe pas dans les propos et les œuvres de l’Imam Khomeini (paix à son âme).

Ladite phrase telle mentionnée n’existe pas dans les propos et les œuvres de l’Imam Khomeini (paix à son âme). Cependant, ses discours et ses propos sur la velayat-e-faqih vont dans le sens de cette phrase.

Le 19 septembre 1979, l’Imam Khomeini, au sien d’un groupe d’officiers, de gradés et le personnel civil à Ispahan a dit : « … J’assure à toute la nation et à toutes les forces militaires que si le gouvernement islamique est supervisé par le jurisconsulte (le faqih) et la velayat-e-faqih, aucun dommage ne sera causé à ce pays. Les rapporteurs et les écrivains ne doivent pas craindre le gouvernement islamique ni la velayat-e-faqih. La velayat-e-faqih comme le préconisent l’islam et nos Imams, n’endommage personne. Elle n’apporte pas la dictature et n’accomplit pas ce qui est contre l’intérêt de la nation. » (Sahifeh-ye Imam, vol. 10, P. 57)

Le 22 octobre 1979, au cours d’une rencontre dans la ville de Qom avec les représentants des différentes couches sociales et des tribus, l’Imam a déclaré : « Ne craignez pas la velayat-e-faqih. Le faqih ou le jurisconsulte ne veut pas intimider le peuple. Si un faqih souhaite tyranniser, alors ce faqih n’aura plus de velayat (tutelle). C’est l’islam et dans l’islam c’est la loi qui gouverne. Le noble prophète (saw) aussi se soumettait à la loi, il se soumettait à la loi divine, il ne pouvait pas aller contre la loi et l’enfreindre. » (Sahifeh-ye Imam, vol. 10, P. 310

De même, le 31 octobre 1979, au cours d’une rencontre à Qom avec les familles des martyrs du 5 juin 1963 et ceux des évènements de Bandar-e Anzali, l’Imam avait également dit : « Acceptez cette velayat-e-faqih, cela est un don que Dieu nous a accordé. » (Sahifeh-ye Imam, vol. 10, P. 407).  

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer