Veuillez expliquer le télégramme de l’Imam Khomeiny envoyé à Shah.

Questions sur l'Imam Khomeiny; Catégorie : Politique & Histoire & Socio-culturelle.
Veuillez expliquer le télégramme de l’Imam Khomeiny envoyé à Shah.

Veuillez expliquer le télégramme de lImam Khomeiny envoyé à Shah concernant les Conseils Régionaux et Provinciaux, la situation de l’époque et la cause du fait quil s’était opposée à la participation des femmes aux élections ?

 

Réponse :

En 1962, à l’époque où lAssemblée nationale et le Sénat étaient inactifs, le gouvernement iranien et le premier ministre Assadollah Alam a approuvé un acte pour les élections des Conseils Régionaux et Provinciaux. Dans cet acte, certaines modifications ont été apportées par rapport à la loi antérieure. Comme par exemple, la suppression de la condition de lislam pour les électeurs et les candidats et lattribution du droit de vote aux femmes. Ces actions du gouvernement ont été condamnées par les hauts jurisconsultes, les savants et une partie de la population dévouée à la religion. LImam Khomeiny (paix à son âme) qui avait compris la sensibilité du sujet et les objectifs dissimulés de ceux qui traitaient la religion de tout dans la société et rejetaient le Saint Coran et lislam et qui cherchaient à remplacer la constitution constitutionnelle par lautocratie, plus que tout le monde sest opposé à eux et les a combattu de toutes ses forces.  Premièrement, lImam Khomeiny (paix à son âme) avait signifié le 9 octobre 1962 dans un télégramme adressé à Shah lirrégularité de ses actions (Sahifeh-ye Imam, vol. 1, p. 78). Le 20 octobre 1962, il a fait la même chose dans un autre télégramme adressé cette fois au premier ministre Assadollah Alam (Sahifeh-ye Imam, vol. 1, p. 80). Dans son télégramme, il avait mentionné les points de lacte qui étaient en contradiction avec la constitution et les textes de lAssemblée nationale. LImam Khomeiny (paix à son âme) a exposé et expliqué à travers dautres lettres, discours et entrevues avec les différentes couches de la société, le danger que représentait ce mouvement, ce qui était dissimulé dernier ce mouvement, la soumission du gouvernement face à la politique dictée des étrangers, le manque de liberté et la dictature du régime. Il a expliqué que le problème des femmes et lattribution du droit de vote à elles, n’était pas la cause principale de son opposition au régime, son opposition était due aux objectifs que le régime s’était fixé et voulait mettre en application et quil avait commencé son projet maléfique avec lattribution du droit de vote aux femmes qui a une  apparence séduisante.

Nous vous mentionnons ici deux échantillons du discours de lImam Khomeiny (paix à son âme) à ce sujet :

1.       LImam dans son discours du 20 mars 1963, explique les objectifs et les buts visés par le gouvernement dans les changements apportés par rapport à la constitution, la soumission face à la politique dictée des étrangers et la raison de lopposition des savants au régime. Il déclare :

« Ils veulent mettre en pratique les lois esclavagistes de leurs maîtres dans notre pays. Nous connaissons quel genre de plans maléfiques ils ont en tête. Nous savons que les partisans perfides de la colonisation veulent nous imposer les lois anti-islamiques, remettre en doute lauthenticité de lislam et mettre le Saint Coran au même rang que des livres fallacieux. Nous connaissons quelle pensée dangereuse pour lislam ils sont en tête pour quils décident de supprimer la clause d’être musulman pour les électeurs et les candidats. Ils font cela afin douvrir la route aux sectes fallacieuses. Ils veulent que ces sectes sataniques dominent sur les nations et les pays musulmans. Plusieurs fois nous avions entendu leur voix satanique quelque part dans cette nation qui déguste parfois explicitement et parfois implicitement quils ne veulent pas lislam et que lislam appartient aux arabes Ô musulmans du monde ! Sachez que dans le processus du décret sur les Conseils Régionaux et Provinciaux, lattribution du droit de vote aux femmes n’était pas la raison de lopposition des savants musulmans au régime. Cette affaire est insignifiante par rapport à celle qui a conduite à un soulèvement général. La situation est ceci que les savants avaient vu que le régime despote voulait corrompre lislam par la ruse et nous ramener des années en arrière. » (Sahifeh-ye Imam, vol. 1, p. 160-161)

2.       Dans une entrevue avec un groupe de membres de l’association islamique de l’université de Téhéran tenue le 30 avril 1963, l’Imam Khomeiny déclare :

« Hawza (L’institution religieuse musulmane) n’a jamais été un opposant des réformes agraires. Est-ce que le gouvernement nous a fait des propositions et nous a demandé notre avis ? Nous savons que ce sujet a pour but de distraire les cultivateurs. Le sujet concernant le droit de faire participer les femmes dans les élections, n’a aucune restriction. Cependant, le droit à la candidature était une outrance (selon les conditions de cette époque). Le sujet du droit de vote des femmes et autres ont été à la dernière place des nécessités. Nous voulions préserver la constitution. Pendant que l’Iran est privé du droit à la liberté, ils sont en train de penser auxfemme. A l’instant même que je vous parle, la population iranienne est privée du droit à la liberté de parole, de pensée et même du droit à la vie. » (Sahifeh-ye Imam, vol.1, p.191)    

 

Send To Friend