Le colloque commémoratif des représentants juridiques de l'Imam Khomeiny (que la paix soit sur lui), aura lieu le 9 novembre.

Le colloque commémoratif des représentants juridiques de l'Imam Khomeiny (que la paix soit sur lui), aura lieu le 9 novembre.

Le directeur de l'Institut pour la compilation et la publication des œuvres de l'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme) à Qom a annoncé : le colloque commémoratif des représentants religieux de l'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme) aura lieu le 09 novembre au Centre juridique des Imams Infaillibles (paix sur eux) à Qom.

Le directeur de l'Institut pour la compilation et la publication des œuvres de l'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme) à Qom, en précisant que 1227 représentants de l'Imam ont été identifiés à ce jour, dont 79 sont encore en vie, a annoncé : « le colloque commémoratif des avocats religieux de l'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme) aura lieu le 09 novembre au Centre juridique des Imams Infaillibles (paix sur eux) à Qom. »

Selon l’agence de presse Jamaran, Abbas Komsari, lors de la conférence de presse sur le colloque des représentants religieux de l'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme), qui s'est tenue aujourd'hui 30 octobre à l'Institut pour la compilation et la publication des œuvres de l'Imam Khomeiny (qu'Allah soit satisfait de lui), a déclaré : « Ces jours-ci sont une grande tristesse pour tous les défenseurs de la liberté dans le monde, et l'injustice commise contre le peuple palestinien est devenue évidente pour le monde entier. L'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme) est le plus grand défenseur des opprimés et il a exprimé le cri du peuple opprimé de Palestine. »

Le directeur de l'Institut pour la compilation et la publication des œuvres de l'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme) à Qom a rappelé : « L'exil de l'Imam en Turquie, le martyre des étudiants à l'Université de Téhéran et la prise de l'antre d'espionnage ont également eu lieu le 13 Aban (04 novembre). Les efforts doivent être davantage consacrés à la présentation de l'arrogance mondiale et du sionisme à la jeune génération. »

Il a ajouté : « Le réseau et l'organisation des représentants ne sont pas connus du grand public, mais ils ont une longue histoire qui a commencé à l'époque de l'Imam Kazem (paix sur lui). Pendant la petite occultation, les représentants assuraient la liaison entre l'Imam et les gens. Pendant la grande occultation, la relation entre les grands ayatollahs, les oulémas et les gens est aussi une forme de représentation. Il y a l'autorisation d'ijtihad, une coutume par laquelle les grands ayatollahs donnaient l'autorisation d'ijtihad, et il y avait aussi une chaîne de transmetteurs qui avaient l'autorisation de rapporter des hadiths. L'autorisation suivante est l'autorisation dans les affaires hisbiyya, par laquelle les avocats et les détenteurs d'autorisation étaient le maillon entre le grand ayatollah et les gens. »

Komsari a déclaré qu'à ce jour, 1227 représentants de l'Imam ont été identifiés, dont 79 sont encore en vie. L'Imam a donné la première autorisation et mandat de représentations 10 jours après le décès du grand ayatollah Boroujerdi à l'ayatollah Hojjati, l'un des oulémas de l'Azerbaïdjan oriental. Certaines autorisations sont encore entre les mains des individus, ce qui les rendait inaccessibles, et ces personnes sont décédées. Nous demandons que si des personnes détiennent des copies des autorisations de l'Imam (qu'Allah soit satisfait de lui), elles les envoient à l'Institut. L'Imam (qu'Allah soit satisfait de lui) n'a formellement et officiellement donné l'autorisation d'ijtihad à personne, il n'a fait que mentionner l'ijtihad de certains oulémas dans certains écrits et préfaces. »

Il a souligné qu'en ce qui concerne les autorisations de rapporter des hadiths, l'Imam (qu'Allah soit satisfait de lui) en a donné 14 à d'autres, et lui-même en avait reçu de certains oulémas comme le cheikh Abbas Qommi.

Il a insisté : « L'Imam (qu'Allah soit satisfait de lui) n'utilisait pas de titres sans raison et ne faisait pas l'éloge de n'importe qui. Cependant, il a appelé certaines personnes Thiqat al-Islam et a seulement utilisé le titre de grand ayatollah pour deux personnes : l'ayatollah Pâsandidé et l'ayatollah Seyyed Rouhollah Khatami (que leurs bénédictions perdurent). »

Le directeur de l'Institut pour la compilation et la publication des œuvres de l'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme) à Qom a déclaré : « Le réseau de représentants existait depuis l'époque de l'Imam Infaillible et tous les grands ayatollahs avaient aussi des représentants et des autorisations. Ils étaient le lien entre le grand ayatollah et les gens. Pendant l'exil de l'Imam, certains de ses représentants jouaient également un rôle politique et social. Cette autorisation était une preuve de condamnation pour ces personnes et le régime oppressif la considérait comme un crime. »

Il a précisé qu'il y a eu des entretiens avec des représentants éminents, connus et oulémas qui ont été actifs dans le domaine de représentants, qui seront publiés dans un livre le jour du colloque. Actuellement, 79 de ces répresentants de l'Imam sont encore en vie, 21 sont morts en martyrs et les autres représentants sont décédés normalement selon les statistiques. 14 personnes avaient également reçu de l'Imam l'autorisation d'être son représentant, comme Habibollah Askaroladi, Ebrahim Yazdi, qui sont décédés, et Mohammad Tavakoli et Mohammad Hachemi Rafsandjani qui sont encore en vie aujourd'hui. »

Komsari a poursuivi : Les représentants de l'Imam étaient également des personnes influentes dans la société pendant les années d'exil de l'Imam, notamment les grands ayatollahs Pâsandidé, Hassan Sanee, Seyyed Hachem Ressouli, Mohammadreza Tavassoli, Seyyed Mohammad Sadegh Lavasani, Morteza Téhérani et à Najaf Nasrollah Khalalkhali. Les défunts ayatollahs Seyyed Mostafa Khomeiny, Gholamreza Rezvani et Seyyed Abbas Khatem Yazdi ainsi que Montazeri avaient également été présentés comme les représentants de l'Imam (qu'Allah soit satisfait de lui). »

En conclusion, il a déclaré : « Le colloque commémoratif des avocats religieux de l'Imam Khomeiny (qu'Allah sanctifie son âme) aura lieu de 8h30 à l'appel à la prière de midi le 09 novembre au Centre juridique des Imams Infaillibles (que la paix soit sur eux), en présence d'oulémas, de responsables nationaux et provinciaux et d'invités étrangers. 10 articles scientifiques sur le thème de la représentation et les pratiques des oulémas ont également été rédigés pour ce colloque. »

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer