L’Iran n’a plus de fête

Mémoires sur l'Imam Khomeini; L’Iran n’a plus de fête

-         L’Iran n’a plus de fête :

Lorsque la nouvelle de l’approbation du projet de loi sur la capitulation qui avait été incluse dans le bulletin d’information interne de l’Assemblée nationale était parvenue à l’imam Khomeini (ra), il avait annoncé qu’il s’exprimerait sur les dangers de cet acte odieux du régime le 04 Aban (26 octobre) et il avait été décidé qu’on donne cette information aux habitants de la ville de Qom et d’autres villes. Les éléments du shah avaient rapidement dépêché quelqu’un à Qom afin de proférer des menaces à l’imam contre une telle action, mais l’imam n’avait pas accepté de le recevoir. Dans une assise avec mon frère, le martyr Mustapha, il avait formellement mis en garde contre les conséquences de toutes positions antiaméricaines. Cependant ces menaces n’avaient eu aucun impact sur la volonté et la décision de l’imam Khomeini. Ce jour avait coïncidé avec l’anniversaire de la dame Al-Zahra, la fille du Messager de Dieu (saw) ainsi que celui de l’imam. L’imam en ce jour dans l’un de ses discours les plus historiques avait dénoncé et condamné les ingérences des Américains en Iran. L’imam au début de son discours avait clairement donné sa position concernant le projet sur la capitulation. Il avait dit : « L’Iran n’a plus de fête, ils ont plongé l’Iran dans le deuil. Ils ont vendu notre indépendance. »

Rapporté de son excellence Sayyd Ahmad Khomeini, extrait du livre les impressions sur la vie de l’imam Khomeini (ra),

Mémoires sur l'Imam Khomeini

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer