Je répondrai sur la chaire !

Mémoires sur l'Imam Khomeini; Je répondrai sur la chaire !

Je répondrai sur la chaire !

Pendant que l’imam Khomeini était en prison, il avait agi de sorte que l’ennemi malgré toute son expérience n’avait pas pu comprendre ses pensées. Le régime du shah pensait que l’imam Khomeini regrettait ses actions passées et qu’il était fatigué, par conséquent, il l’avait libéré avec facilité. Malheureusement pour eux, cela ne se passa pas comme il le pensait. L’imam lui-même avait relaté : « Quelques heures avant ma libération, Pakhravan, le chef du Savak, était venu me voir. M. Qomi était assis à côté de moi. Il nous avait annoncé notre libération puis avait commencé à nous proférer des menaces et nous avait demandé de ne plus interférer dans les affaires politiques. Et…. M. Qomi voulait lui répondre quand je lui avais fait signe de ne rien dire. Lorsque Pakhravan était parti, j’avais dit à M. Qomi d’attendre que nous soyons libérés et que nous allions répondre sur la chaire. Ici n’est pas l’endroit approprié. »

Extrait du livre les impressions sur la vie de l’imam Khomeini, vol. 4

Mémoires sur l'Imam Khomeini

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer