Le Guide suprême a exprimé sa gratitude envers les infirmières pour les sacrifices pendant la pandémie

Le Guide suprême a exprimé sa gratitude envers les infirmières pour les sacrifices pendant la pandémie

L'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, s’est adressé lors d’une allocution télévisée à la nation iranienne à l'occasion de la Journée nationale des infirmières, le 20 décembre 2020.

Au début de son allocution, le Guide suprême de la révolution islamique a exprimé sa gratitude envers l’effectif infirmier du pays pour ses énormes sacrifices pendant la pandémie de coronavirus. « Aujourd’hui, les infirmières sont plus chères et plus honorables aux yeux de la nation que jamais auparavant », a noté le leader, avant de souligner : « Les infirmières sont les anges de la miséricorde pour les patients. C'est une vraie définition, pas une exagération en aucun cas », a déclaré l'Ayatollah Khamenei.

Le Guide suprême a fait ces remarques dans une allocution télévisée en direct dimanche à l'occasion de la Journée nationale des infirmières, marquant l'anniversaire de naissance de Zeynab (AS), petite-fille du Prophète Muhammad (SAWA).

Les infirmières ont été constamment présentes dans les hôpitaux et les centres médicaux pendant l'épidémie qui a duré un an, mettant leur propre vie en danger, a fait remarquer le Guide suprême. « Pour être juste, notre communauté infirmière a accompli une tâche formidable pendant cette période ».

L'Ayatollah Khamenei a félicité les infirmières à cette occasion, tout en exprimant ses condoléances à la communauté infirmière, dont beaucoup ont perdu la vie, du fait d’être en première ligne de la lutte contre le COVID-19.

Le Leader a déclaré que dans le cadre de leur profession, les infirmières s'occupent à la fois du corps et de l'âme du patient, ce qui est un rôle remarquable. »

Son Eminence a décrit cette tentative d’atténuation de la douleur d’un être humain comme « l’un des plus beaux spectacles de la vie ».

L'Ayatollah Khamenei a déclaré qu'avant l'émergence de l'épidémie de COVID-19, les gens n'attachaient pas autant d'importance à la profession infirmière qu'aujourd'hui. « Cependant, cela ne suffit pas », a-t-il noté, conseillant aux autorités de revoir l'importance qu'elles accordent à cette vénérable profession.

Son Eminence a ajouté: « Les infirmiers sont les partenaires et collègues des médecins. Si un patient qui a besoin d'un infirmier reçoit des soins médicaux des meilleurs médecins mais qu'aucun infirmier n'est présent pour le soutenir, le rétablissement du patient sera très difficile. »

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer