Le régime saoudien promeut la normalisation via une  « sondage guidé »

Le régime saoudien promeut la normalisation via une « sondage guidé »

Le régime des Al Saoud et ses armes médiatiques encouragent la normalisation avec l’entité israélienne, en recourant à un sondage guidé.

Selon un nouveau sondage d’opinion, interrogeant un millier de citoyens , la normalisation des relations avec l’entité israélienne serait davantage approuvée par les Saoudiens.
 
Le sondage intervient après que les médias israéliens ont dévoilé les rencontres secrètes entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le prince héritier Mohammad ben Salman  en Arabie saoudite. Sans compter l’autorisation accordée par  Riyad aux survols d’avions israéliens dans son ciel.
 
Selon le sondage, environ 30% des Saoudiens seraient « fortement d’accord » pour établir des relations commerciales et sportives avec « Israël »,  soit trois fois plus que le sondage précédent réalisé en juin dernier.
 
Un tiers des Saoudiens serait opposé à la proposition de normaliser les relations entre les deux parties  » dans une certaine mesure », tandis qu’un tiers seulement a souligné la possibilité de « s’y opposer fortement ». Le choix des termes des questions montrent bien les procédés utilisés dans ce sondage guidé.
 
Concernant l’opinion du peuple saoudien sur l’accord des Emirats Arabes Unis et du Bahreïn avec l’entité israélienne, 40% d’entre eux le considèrent comme une « évolution positive », tandis que 55% jugent les accords « négatifs », selon l’institut.
 
L’institut a indiqué que la normalisation des relations n’est pas un point de discorde d’une génération à une autre ou entre les sectes, soulignant qu’il n’y a pas de différences majeures entre les résultats des adultes de moins de 30 ans et ceux qui sont plus âgés.
 
L’intérêt porté par l’opinion publique saoudienne pour la question palestinienne aurait également diminué, car les résultats de leur sondage d’opinion sur leurs priorités concernant la politique américaine étaient les suivants: essayer de trouver une solution au problème palestinien (30%), limiter l’influence de Téhéran (26%) , une solution diplomatique aux guerres en Libye et au Yémen (25%),  fournir une aide économique et à l’investissement (19%).
 
En ce qui concerne les relations de l’Arabie saoudite avec d’autres pays, l’enquête a montré que 80% des Saoudiens ont déclaré qu’il est « assez important » de maintenir de bonnes relations avec la Turquie, tandis que seulement 25% penchent en faveur de bonnes relations avec l’Iran. Concernant les liens avec les États-Unis  et la Chine, l’écart des chiffres s’avère très étroit avec respectivement 44% et 43% .
Al Manar

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer