Poésie de l'Imam Khomeiny

Mi-Œillade, Les poèmes de l'Imam Khomeiny

Mi-Œillade, Les poèmes de l'Imam Khomeiny
Poésie de l'Imam Khomeiny

Mi-Œillade


Je m'envole vers la taverne comme une papillon
La porte étant fermée, je frappe la porte par le cœur effréné

L'idole adorée, elle m'a enlevé le sommeil
Comme la hulotte, je chante jusqu'à l'aube

Bien que la rencontre de l'Ami soit impossible
Dans l'espoir de sa rencontre, j'ai recherché toute Rue

Toute chose qu'on voit,  c'est une représentation du visage de l'ami
Je fais découvrir son visage à tout chacun qui y traverse

Tout ivre, tout triste du chagrin de son Amour
Je me donne des coups sur la face comme sur la tête

Ma chère âme, mon idole, elle a dévoilé son visage
Moi, j'ai blâmé la beauté de la Lune et celle du Soleil

Mon amie m'a brûlé le coeur par un mi-œillade
Moi, j'ai brûlé tout, en orien et en occident

Poésie de l'Imam Khomeiny


Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer