La seule personne qui rendait visite à son excellence Hakim.

Mémoires sur l'Imam Khomeini; L’Imam Khomeini : « Je ne demanderai jamais rien à mon ennemi »

Lorsque l’Ayatollah Hakim s’est rendu à Bagdad pour protester contre le régime de Saddam, les musulmans et les chiites étaient venus de partout en Irak pour le voir, et ceci même était un mouvement antibaasiste. Le régime à cette époque a décidé d’attaquer le domicile de l’Ayatollah Hakim et l’a encerclé. Ils ont fermé la porte de sa maison et arrêtaient ceux qui s’y rendaient. Pour finir, l’Ayatollah Hakim s’est rendu à Kuffa et il a cessé ses visites. Les savants de Najaf en raison de la crainte du régime et pour éviter de provoquer la colère du régime évitaient de fréquenter l’Ayatollah Hakim. C’était seul l’Imam Khomeini qui avait le courage de lui rendre visite. Chaque jour il envoyait Hajj M. Mostapha chez lui.

 Pour finir, le régime baasiste a arrêté Hajj Mostapha puis l’a transféré à Bagdad. Tout le monde venait voir l’Imam et l’a demandé de solliciter officiellement la libéralisation de son fils au régime. L’Imam dans la réponse disait : « la lutte implique ce genre de difficultés et d’amertumes, celui qui est en train de lutter contre un ennemi ne doit jamais lui demander quelque chose. Même s’il tue Mostapha, je ne leur demanderai jamais rien » Cela était alors qu’il faisait déjà près d’une semaine que M. Mostapha était enfermé à Bagdad et que personne n’avait de ses nouvelles.

Rapporté de Hojjat-al-islam Hajj Ali Akbar Mohtachami, extrait du livre Les impressions sur la vie de l’imam Khomeini, vol. 5

Mémoires sur l'Imam Khomeini

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer