Nowrouz 1399 : Le Leader nomme cette année comme «l’année du saut de production»

Nowrouz 1399 : Le Leader nomme cette année comme «l’année du saut de production»

Le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, tout en adressant ses meilleurs vœux à la nation dans un message télévisé, émis ce vendredi matin, à l'occasion du Nouvel An iranien, a baptisé la nouvelle année iranienne, celle du « Saut de la production » en Iran.

Le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, dans un message télévisé émis ce vendredi 20 mars à l'occasion de l’arrivée du Nouvel An iranien (1399 de l’hégire solaire), faisant référence au premier jour de l'année qui coïncide avec le jour anniversaire du martyre de l’Imam Moussa Bin Jaafar (P) a présenté ses salutations à l’adresse de ce saint Imam tout en présentant ses félicitations et ses meilleurs vœux à l’adresse de la nation, à l’occasion de l’anniversaire de l’avènement de la prophétie et de la fête rafraichissante de Nowrouz, avant d’avoir une pensée pour les grandes familles des martyrs et des anciens combattants invalides de la Guerre imposée ainsi que les lutteurs au service de la Santé du peuple sans oublier tous les serviteurs assidus.

Tout en souhaitant que, par la grâce et la faveur d'Allah le Tout puissant, le peuple d'Iran aura une bonne et heureuse année pleine de bénédictions divines, l’honorable Ayatollah Khamenei  a émis l’espoir de voir le peuple iranien être prospère couronné de succès dans tous les domaines et à cet effet il a nommé le Nouvel An iranien comme l’année du « Saut de la production », qui devra donner suite à un nouvel élan qu’a déjà connu la nation iranienne, l'année dernière, en faveur de la « Prospérité de la production nationale ».

Faisant référence à l’année écoulée le Leader l’a qualifié de l’année « tumultueuse » pour la nation iranienne. « Une année dernière qui a commencé par l’inondation et a fini par le coronavirus », a-t-il déploré.

« L’année qui vient de s'achever  était une année tumultueuse pour la nation iranienne. L’année dernière a commencé par l’inondation et a fini par le coronavirus et nous avons aussi vécu différents incidents tels que le séisme et les nouvelles sanctions, mais le point culminant en était le crime terroriste visant le célèbre général de Corps d’armée iranien et de l’Islam, le martyr Soleimani », a déclaré l’Ayatollah Khamenei.

Evoquant les sanctions imposées au peuple iranien, il a déclaré que les problèmes économiques ne tarderaient pas à être réglés définitivement et que les sanctions finiront au profit du pays.

« L’année dernière, nous avons vécu une année difficile. Le peuple avait pas mal de problèmes, mais aux côtés de ces problèmes, la nation iranienne a enregistré aussi beaucoup de succès », s’est –il félicité.

« Aux côtés des dégâts infligés, les sanctions avaient également quelques avantages. Elles nous ont fait penser à  répondre aux besoins de la nation par un recours aux installations domestiques, un mouvement qui se poursuivra grâce à Dieu », a encore espéré le Leader.

Saluant les sacrifices remarquables de la nation iranienne, dignes d’éloge et une source de fierté, pour lutter contre l’épidémie du Coronavirus, l’Ayatollah Khameneï a conclu : « Les efforts inlassables du personnel du secteur de la santé, à savoir les médecins, les infirmiers, les aides-soignants, les directeurs et les fonctionnaires des centres médicaux ainsi que les services rendus par les volontaires dont les étudiants, les étudiants des écoles théologiques et les forces de la Mobilisation populaire (bassijis) mettent tous en lumière la dignité et l’honneur de la nation iranienne ».

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer