Des diplomates étrangers aux funérailles du général Soleimani

Des diplomates étrangers aux funérailles du général Soleimani

Un certain nombre d'ambassadeurs étrangers en poste à Téhéran ont participé au cortège funèbre du commandant iranien, le général Qassem Soleimani, assassiné par une frappe aérienne ciblée par les Etats-Unis à Bagdad.

Selon le département des médias du ministère iranien des Affaires étrangères, les ambassadeurs de Turquie, d'Afghanistan, de Palestine, d'Oman, d'Azerbaïdjan et d'Irak ont assisté à la cérémonie solennelle des funérailles du général Soleimani et ses compagnons martyrs assassinés par une frappe ciblée américaine vendredi 3 janvier à Bagdad.

La journée de funérailles a débuté plus tôt, à l'Université de Téhéran en présence du Guide suprême de la Révolution islamique l'Ayatollah Seyed Ali Khamenei, pour que les Iraniens puissent rendre un dernier hommage au grand «Général iranien des cœurs » Qassem Soleimani, une figure remarquables dans la lutte anti-terroriste et anti-Daech et tombé en martyr, en compagnie de son ami Abou Mahdi al-Mohandes, le commandant adjoint des unités de la Mobilisation populaire de l’Irak  (PMU en arabe Hachd al-Chaabi), lors d'une frappe aérienne américaine ciblée, dans la capitale irakienne, Bagdad.

Les participants tout en pleurant la perte de ce grand poids politique de la République islamique d'Iran, et en scandant des slogans tels que «Mort à l'Amérique», « Mort à Israël » ont exprimé leur haine, leur colère et leur dégoût contre les crimes et les politiques hostiles des Etats-Unis et du sionisme international.

Le corps du grand général iranien sera inhumé dans sa ville natale,  Kerman, mardi le 7 janvier.

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer