Comment était la vision de l’Imam Khomeini (paix à son âme) sur les agriculteurs et les paysans ?

Comment était la vision de l’Imam Khomeini (paix à son âme) sur les agriculteurs et les paysans ?

D’après l’Imam Khomeini (paix à son âme), quel était le rôle des agriculteurs et des paysans dans le développement du pays ?

L’ordre historique de l’Imam Khomeini (paix à son âme) du 26 Khrodad 1358 (16 juin 1979), basé sur la création du « jihad de construction » visant à éliminer les privations et à œuvrer pour le développement du pays, montre l’importance du sujet de la construction et d’un mouvement djihadiste dans le but de créer un mouvement général pour lutter contre la pauvreté et les privations et pour développer les villages et le mouvement dans le sens de l’indépendance et de l’autosuffisance économique, surtout l’indépendance agricole.

L’Imam Khomeini (paix à son âme), le critique et l’opposant des politiques agricoles du Shah :

L’une des critiques et dénonciations de l’Imam Khomeini à l’égard du régime Pahlavi, concernait les politiques conduisant à la dépendance économique, surtout dans le secteur agricole. L’Imam a mentionné à plusieurs reprises dans ses discours et dans ses déclarations la destruction de l’agriculture par le régime impérial Pahlavi. Dans une interview qu’il a accordée à Lucien Georges, un journaliste du journal français Le Monde, le 4 Ordibesht 1357 (24 avril 1978), il a dit : « Nous voulons une industrie nationale et indépendante intégrée dans l’économie du pays, qui accompagnée par l’agriculture, et serve la population, et non pas une industrie dépendante de l’étranger basée sur l’assemblage, comme ce que nous voyons actuellement en Iran. La politique de Shah, en termes d’industrie et d’agriculture, a fait de notre pays une société consommatrice au bénéfice des puissances coloniales. » (Sahifeh-ye Imam, vol. 3, p. 370).

L’Imam Khomeini, en prévoyant les dommages destructeurs  dont l’agriculture iranienne était en train de subir, a critiqué sérieusement la révolution blanche de Shah et sa réforme agraire, et il s’y opposait, au point où le 29 Aban 1357 (20 novembre 1978) dans une interview avec un journaliste allemand du Troisième Monde, a déclaré : « Les réformes agraires du Shah n’était rien d’autre qu’un programme pour détruire l’agriculture iranienne et imposer une économie à produit unique à notre société, de sorte qu’aujourd’hui la plupart de nos besoins alimentaires proviennent de l’extérieur. En perturbant la situation de l’agriculture, les paysans ont abandonné les villages et les terres et ont envahi les villes. La mauvaise politique du Shah sur les industries d’assemblage, n’a non seulement résolu le problème ni assuré la subsistance des paysans émigrants mêmes au niveau tolérable, mais a rendu le pays de plus en plus dépendant de l’extérieur. Les effets négatifs de cette politique sont incalculables. » (Sahifeh-ye Imam, vol. 4, p. 506)

L’accent porté sur la production des produits agricoles :

Entre les accents globaux portés sur l’indépendance économique à travers l’extension de la production, surtout les productions industrielles, en s’appuyant sur des enseignements islamiques, l’Imam Khomeini (paix à son âme) portait également un accent particulier sur la production des produits agricoles et l’amélioration de la situation des agriculteurs et des producteurs du secteur agricole, de sorte qu’il a déclaré ceci dans l’un de ses discours :  

 

 « Quelle honte et déshonneur pour un pays de tendre la main vers les autres et de leur demander de l’aide pour assurer sa subsistance et ses besoins quotidiens. Tant que cette nation ne s’établir pas à renforcer son agriculture et à profiter de ses propre productions, nous ne pourrons pas gagner l’indépendance. » (Sahifeh-ye Imam, vol. 11, p. 222)

L’Imam Khomeini (paix à son âme) dans ses déclarations et ses pensées économiques a laissé entendre de façons répétées que l’indépendance économique nécessitait une croissance équilibrée et une attention sérieuse portée au secteur agricole. Dans ce domaine, il est allé même au point de dire que l’indépendance économique était incomplète sans l’indépendance et l’autosuffisance dans le secteur agricole.

L’Imam Khomeini (paix à son âme) dans un message radiotélévisé adressé aux paysans et aux ouvriers à l’occasion du 11 Ordibehest 1358 (1 mai 1979), dit :

« Vous êtes nos frères, vous êtes nos chers, vous devez diriger ce pays. C’est vous qui pouvez accomplir cette mission. C’est vous qui pouvez faire tourner les usines et sauver le pays. C’est vous paysans, qui pouvez faire tourner la roue de l’agriculture et c’est votre activité qui permet à l’agriculture de fonctionner correctement. Vous savez qu’ils ont anéanti notre agriculture et qu’ils l’ont détruit. À présent que le pays vous est revenu et que les étrangers ont été expulsés, il vous est impératif de continuer votre agriculture et accordez du temps au gouvernement pour qu’il vous aide et il aidera autant qu’il pourra. » (Sahifeh-ye Imam, vol. 7, p. 175)                   

 

 

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer