Rencontre d'Araghtchi avec Le Drian

Rencontre d'Araghtchi avec Le Drian

En visite à Paris, le vice-ministre des Affaires étrangères iranien, Seyed Abbas Araghtchi, a rencontré Jean-Yves Le Drian et a également « pu remettre au Président de la République [Emmanuel Macron] un message de la part du président Rohani », a indiqué le ministère français des Affaires étrangères.

« Ces échanges se sont inscrits dans le cadre des efforts en cours pour éviter une augmentation supplémentaire des tensions », a ajouté le ministère dans une déclaration.

Lors de la rencontre de M. Araghtchi avec M. Le Drian, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a demandé à l’Europe de prendre des positions claires face aux politiques des Etats-Unis dans le domaine de réduction à zéro de la vente du pétrole iranien qui se poursuit dans le cadre de la stratégie de pression maximale.

Le ministre français a pour sa part insisté sur les évolutions et les interactions récentes et les contacts diplomatiques de la France avec l’Iran, et a souligné que le voyage de l’envoyé spécial du président français à Téhéran et les négociations tenues et la présence de l’envoyé spécial du président iranien à Paris sont d’une grande importance.

Précisant que la France cherche à réduire les tensions, Jean-Yves Le Drian a déclaré que Paris insiste sur le maintien et l’application du Plan global d’action conjoint (PGAC) et continue ses efforts dans ce domaine.

« Bien que la création et la mise en œuvre du mécanisme financier d’INSTEX était un processus long, mais son application est un pas politiques important », a-t-il affirmé.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères et l’envoyé spécial du président Rohani a, lui aussi, donné des explications vastes sur la dernière situation nucléaire et le processus de réduction des engagements pas l’Iran dans le PGAC et a souligné que la République islamique d’Iran a fait ces réduction dans le cadre de l’accord nucléaire selon ses droits dans le PGAC, alors les « voies diplomatiques sont encore ouvertes ».

Déclarant que l’Iran est un producteur et un exportateur du pétrole, M. Araghtchi a reconnu, très importante, la sécurité du golfe Persique, et a précisé que l’Iran fait tout son effort pour la sécurité de cette région et surtout du détroit d’Ormuz et « il ne permet pas de perturbation de la navigation dans cette zone sensible ».

Il s’est ensuite référé à la guerre économique des Etats-Unis contre l’Iran, disant : « les Etats-Unis ont pris pour cible tout le peuple iranien avec leurs sanctions illégales et injustes et on attend de l’Europe de prendre des positions claires face à la politique américaine dans le domaine de la réduction à zéro de la vente du pétrole iranien qui se poursuit dans le cadre de la stratégie de pression maximale ».

M. Araghtchi a insisté que « la République islamique d’Iran continue à exporter son pétrole dans toutes les conditions ».

Isna

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer