Les exportations pétrolières de l’Iran ne s’arrêtent pas

Les exportations pétrolières de l’Iran ne s’arrêtent pas

L’agence de presse britannique, Reuters, a annoncé que le non-renouvellement des exemptions permettant à huit pays l’achat du pétrole iranien, décidé par les Etats-Unis, réduirait dans une certaine mesure les exportations depuis l’Iran, mais ne les porterait pas à zéro.

Reuters a écrit: « Des sources bien informées affirment que les exportations de pétrole iranien chutent en mai de cette année en raison de la pression croissante des États-Unis ».

Un responsable bien informé iranien proche du secteur pétrolier de l’Iran a confié à Reuters que les exportations de brut iranien pourraient chuter à 700 000 barils par jour et à partir du mois de mai, à près de 500 000 barils par jour.

La réduction des exportations iraniennes aggrave la pénurie d’approvisionnement sur le marché du pétrole, provoquée par les sanctions américaines contre le Venezuela et un accord des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sur la réduction de leur production.

Irna

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer