Les portes de l’école sont-elles ouvertes ou pas ?

Mémoires sur l'Imam Khomeini; Les portes de l’école sont-elles ouvertes ou pas ?

Les portes de l’école sont-elles ouvertes ou pas ?

En ces jours où la révolution était au seuil de la victoire et que nous étions aux côtés de l’Imam, son moral et ses particularités nous émerveillaient tous. Je n’oublierai jamais surtout cette pétulance de l’Imam en ce jour du 10 février où la loi martiale avait été décrétée. Il était presque 4 h 30 de l’après-midi et nous étions auprès de lui. Nous étions tous angoissés. Cependant, pour lui, c’était comme si rien ne s’est produit. Pendant qu’il était en train de rédiger une annonce pour briser la loi martiale, il a demandé si les portes de l’école étaient ouvertes. Et aussitôt que nous l’avons dit qu’elles avaient été fermées afin de prévenir d’éventuels risques, il a répliqué : « ouvrez-les pour que les gens puissent circuler ». En cette nuit du 11 février où la probabilité de subir une attaque du régime était très élevée, l’Imam malgré tout ce que nous lui disions, a refusé de quitter l’école pour s’installer ailleurs. Sereinement, il nous répondait : « quiconque a peur, il peut partir, moi, je reste ici ».

Mémoires sur l'Imam Khomeini

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer