Le commentaire du discours de l’Imam Khomeiny par son fils.

Le commentaire du discours de l’Imam Khomeiny par son fils.

Le commentaire de certains discours de l’Imam Khomeiny par le feu Sayyd Ahmad Khomeiny.

Le fils de l’Imam Khomeiny (paix à son âme), le feu Sayyd Ahmad Khomeiny, dans l’une des conférences sur l’union islamique, a dit :

« Est-il possible d’être fidèle et de se situer parmi les compagnons de la division ? »

 

Il a constaté :

« Au début de l’islam, lorsque l’appel au monothéisme est arrivé aux oreilles de tous ceux qui étaient fatigués de l’obscurité du polythéisme et de l’idolâtrie, on a mis de côté tous les disputes et on a privilégié la croyance en Dieu unique. Une société a vu le jour qu’on l’appelle « le meilleur des communautés ». Un point focal de l’union et de l’unité s’est constitué et une civilisation a vu le jour et en peu de temps, elle a été sollicitée au-delà de ses frontières ».

Dans les mots du fils de l’Imam Khomeiny, qui d’une certaine manière, sont le meilleur commentaire de la parole de l’Imam, quelques points sont soulignés :

Le premier point est que selon les propos de l’Imam Khomeiny, « la division est l’affaire du Satan et l’union du mot est issu du Dieu Miséricordieux ».Ce que le fils de l’Imam Khomeiny a estimé, en disant que les théistes ne chercheront jamais à se diviser, prend racine dans ce point. Cependant, le problème c’est sur le fait de savoir pourquoi un théiste ne peut pas penser pas à la division. La vérité est que selon la parole de l’Imam, « Chaque fois que vous avez un conflit entre vous, soyez en sûr que cela provient des désirs de l’âme ». Il continue : « Vous devez supprimer les conflits qui proviennent des désirs de l’âme. Si vos actes ne se reposent pas sur la divinité et que vous vous divisez, soyez sûr que vous seriez déçus ».

Selon les propos de l’Imam, la racine de nos conflits est notre égoïsme. C’est également la source de toutes les divisions.

Le deuxième point est l’importance qu’il porte au fruit de cette croyance en Dieu. Lorsque les gens posent les actes rien que pour Dieu seul, laissent de côté leurs intérêts personnels et œuvrent pour le bien de la nation, la victoire est assurée.

Aujourd’hui lorsque nous consultons notre fond intérieur, nous remarquons clairement que si nous tous voulons la victoire de l’islam et même celle de la république islamique, c’est parce qu’au mieux nous cherchons que cela porte ‘notre’ nom, c’est-à-dire le ‘je’ est encore plus important que l’islam, et c’est le point de départ de tous les échecs. 

 

 

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer