Poésie de l'Imam Khomeiny

L’école de l’Amour, Les poèmes de l'Imam Khomeiny

L’école de l’Amour, Les poèmes de l'Imam Khomeiny
Poésie de l'Imam Khomeiny

L’école de l’Amour

C’est l’Ami qui attise le feu en mon âme

Celui qui augmente en moi la douleur, il sait, lui-même soigner la maladie

 

C’est vivifiant de prendre la coupe de la main de l’Ami

Mais non pas de celle du maître, ni de l’éducateur, ni du savant, ni de l’orateur

 

La courbe de ses cheveux : une résidence pour le mystère de mon amour et de ma douleur

Cette courbe qui devient la croix dans le colloque des soufis

 

Je n’ai rien de mes conquêtes, nul espoir ne saurait m’illuminer

Tout ce que je souhaite, il réside dans son Existence charmante

 

Les élèves de l’école d’amour sont en quête de la douleur

Ne cherchez pas alors la guérison chez eux

 

Je veux une gorgée de ta coupe pour m’enivrer

Les intelligents sont dépourvus de cette belle gorgée

 

La mer immense de l’Amour crée des vagues de la grâce de l’Ami

Ces ondulations qui montent et descendent sans arrêt

Les poèmes de l'Imam Khomeiny

 

 

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer