Poésie de l'Imam Khomeiny

La religion des libertins, Les poèmes de l'Imam Khomeiny

La religion des libertins, Les poèmes de l'Imam Khomeiny
Poésie de l'Imam Khomeiny

La religion des libertins

 

Quiconque se détache des deux mondes, c’est lui le derviche

Quiconque renonce au mystère et à l’évidence, c’est lui le derviche

 

Le froc et le couvent ne concernent pas la religion des libertins

Quiconque saurait se retirer de ceci et de cela, c’est lui le derviche

 

On entend dire que l’habit ne fait pas le moine

Quiconque se désiste de son habit, sacrifie sa tête et son âme, c’est lui le derviche

 

Ne te fais pas d’illusions ô toi qui es dans la réunion de l’Ami

Quiconque saurait reconnaître l’Ami, c’est lui le derviche

 

Celui qui se prétend derviche au milieu de la foule

N’étant pas le vrai derviche, il l’est verbalement

 

Où est-il, ce soufi qui devint derviche du fond du cœur

Faisant preuve d’une grande persévérance, c’est lui le vrai derviche

 

 Les poèmes de l'Imam Khomeiny

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer