Instauration d'une République Islamique

Instauration d'une République Islamique

Le 19 Bahman 1357 (Hégire solaire/ Le 8 février 1979) le personnel de l’armée de l’air rejoignit l’Ecole Alavi de Téhéran qui était le lieu de résidence de l’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) et lui prêta à cet endroit même serment de fidélité. L’armée du Shah était au seuil de la désintégration totale et un grand nombre de soldats et de gradés croyants quittèrent les casernes pour rejoindre les rangs du peuple obéissant ainsi à la Fatwa de l’Imam (Que DIEU le bénisse). Le 20 Bahman (Le 8 février) les Homafars (Les soldats de l'Armée de l'air) se soulevèrent dans l’une des bases aériennes les plus importantes de Téhéran. Les Djavidan de la garde impériale furent dépêchés sur place pour réprimer le soulèvement. Le peuple entra alors en action pour défendre les forces révolutionnaires. Le 21 Bahman les postes de police et les centres gouvernementaux tombèrent l’un après l’autre entre les mains du peuple. Le gouverneur militaire de Téhéran amplifia la durée des heures imposées durant le couvre-feu en annonçant dans un communiqué que celui-ci débuterait désormais à seize heures de l’après-midi. Au même moment Bakhtiar organisa une réunion d’urgence du conseil de sécurité et donna l’ordre de déclencher le coup d’Etat préparé par le Général Huyser. L’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) demanda au téhéranais dans un message de descendre dans les rues pour contrer le putsch à venir et défaire ainsi l’état de siège. Les hommes, les femmes, les grands et les petits descendirent alors dans les rues et dressèrent des barricades. Les premiers chars de combat et blindés putschistes qui sortirent des bases furent immédiatement détruits ce qui entraina l’échec du coup d’Etat et l’anéantissement des dernières résistances du régime despotique. Le soleil de la victoire du soulèvement de l’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) et de la Révolution Islamique à l’horizon du 22 Bahman recouvrait à présent tout le pays de sa douce lumière et cette longue et affreuse période impériale des rois oppresseurs d’Iran s’éteignit pour de bon.   

Instauration du Gouvernement islamique et attitude des états colonialistes

L’accomplissement des promesses de l’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) à travers la victoire de la Révolution Islamique n’étaient pas qu’un simple évènement irano-iranien visant à un changement de régime politique mais bel et bien un tremblement de terre destructeur pour l’Occident et ses alliés comme l’ont suggéré les hommes d’états américains, israéliens et européens dans leurs mémoires. L’Amérique perdait effectivement une position géographique, économique et militaire des plus favorables dans l’une des régions les plus stratégiques au monde qui possédait de longues frontières avec son rival l’Union soviétiques et quant aux régimes islamiques et arabes soumis à l’Occident eux tremblaient face aux conséquences de cette grande explosion. Le message principal de la Révolution islamique était de nature didactique et reposait sur des pensées religieuses et des valeurs spirituelles. La victoire de la Révolution islamique signifiait l’exportation de son message et de ses valeurs et annonçait du même coup des soulèvements libérateurs dans les pays islamiques et dans ceux du tiers-Monde.

 

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer