Retour à Téhéran

Retour à Téhéran

Au début du mois de Bahman 1357 (Hégire solaire/ Fin janvier 1979 de l’ère chrétienne) la nouvelle du choix de l’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) de retourner au pays fut publiée. Celle-ci provoqua des pleurs de joie chez tous ceux qui en furent informé. Mais le peuple qui avait patienté quatorze années durant et les amis de l’Imam (Que DIEU le bénisse) s’inquiétèrent en raison des risques encourus pour sa survie puisque le gouvernement militaire que le Shah avait instauré était toujours au pouvoir. Ses amis lui conseillèrent alors de reporter la date du voyage jusqu’à ce que les conditions pour sa sécurité soient établies. La présence de l’Imam (Que DIEU le bénisse) parmi les millions de révolutionnaires en Iran signifiait de fait pour l’Amérique la fin du régime du Shah. Diverses machinations pour faire annuler le voyage furent mises en œuvre comme la menace de faire exploser l’avion en vol ou de déclencher un cout d’Etat militaire. Le Président français servit même d’intermédiaire pour changer la décision de l’Imam (Que DIEU le bénisse). Mais  l’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) avait pris sa décision et informa par divers messages le peuple iranien de sa détermination à se trouver auprès de lui durant cette période décisive. Le Général Huyser et le gouvernement Bakhtiar mirent alors en œuvre leur but commun de fermer tous les aéroports internationaux du pays. Le peuple iranien dans sa très grande majorité convergea de tout le pays vers la capitale et des millions de téhéranais commencèrent à réclamer lors d’immenses manifestations la réouverture de tous les aéroports. Un groupe de religieux et de personnalités politiques effectuèrent un sit-in dans la mosquée de l’Université de Téhéran pour réclamer eux aussi leur réouverture. Le gouvernement Bakhtiar ne résista que quelques jours et fut contraint de plier face au peuple. Finalement l’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) arriva le matin du 12 Bahman 1357 (1er février 1979) dans son pays après quatorze années d’exil. L’accueil sans précédent du peuple fut si grandiose que les agences de presse occidentales furent bien obligées d’évaluer entre quatre et six millions le nombre de personnes présentes. Cette foule incroyable se dirigea de l’aéroport vers Behesht-e Zahra (Le paradis de Zahra) le grand cimetière dans lequel reposent les martyrs de la Révolution islamique pour écouter le discours historique de l’Imam (Que DIEU le bénisse). Ce fut durant ce même discours que l’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) proclama à haute voix : « Soutenu par le peuple j’instaurerai un gouvernement. »

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer