Neauphle-le-Château

Neauphle-le-Château

Ce petit village situé à 35 kilomètres au sud-ouest de Paris est la dernière étape dans l’exil de l’Imam Khomeini, avant le grand retour victorieux en Iran, le jour du 12 Bahman 1357 (Solaire) (1er février 1979 du calendrier grégorien).

Bien que le village de Neauphle-le-Château soit un petit village très calme, il rappelle pourtant dans l’histoire de l’Iran le grand révolutionnaire.

Ce petit village situé à 35 kilomètres au sud-ouest de Paris est la dernière étape dans l’exil de l’Imam Khomeini, avant le grand retour victorieux en Iran, le jour du 12 Bahman 1357 (Solaire) (1er février 1979 du calendrier grégorien).

Avec une oppression croissante du régime du Shah qui craint les activités politiques de l’Imam, le 12 Mehr 1357 (4 octobre 1978) Hazrat Imam Khomeini est finalement contraint de quitter Najaf pour le Koweït, mais selon les désirs du gouvernement iranien, le gouvernement du Koweït entrave l’arrivée de l’Imam qui prend finalement la direction de Paris.

Le 14 Mehr (6 octobre), le Guide suprême de la révolution islamique d’Iran arrive à Paris et s’installe dans la maison d’un des iraniens située dans un beau quartier, mais le positionnement de l’appartement et d’autres questions d’ordre général génèrent la forte promiscuité d’une foule immense de visiteurs. Hazrat Imam Khomeini sollicite alors la modification de son lieu de résidence.

Le Docteur Asgari  accepte chaleureusement de le loger, et deux jours plus tard l’Imam Khomeini s’installe dans sa maison. Et c’est de cet endroit qu’il conduira la révolution iranienne.

Hazrat Imam réside dans ce hameau environ 4 mois (116 jours), et beaucoup croient à juste titre que l’émigration de l’Imam à Paris, a donné lieu à une grande mutation favorable et bénéfique au processus révolutionnaire.

Send To Friend