Bursa

Bursa

A 5h30 du matin, le 13 Abân 1343 (4 novembre 1964), l’aéroport Mehrabad accueille l’illustre invité qui commence alors une immigration de plusieurs années. 

L’Imam Khomeini est arrêté lors de l’intervention des fonctionnaires de la préfecture de police de Qom et des agents délégués de Savak, puis transféré sans délai vers cet aéroport, et de là il est exilé vers Ankara en Turquie, et un peu plus tard vers Bursa.

La ville de Bursa a été choisie parce qu’elle fut inconnue pour la plupart des iraniens et que l’Imam Khomeini ne peut y établir de relation avec  qui que ce soit. Son séjour forcé en Turquie s’est prolongé ainsi durant onze mois.

La ville de Bursa qui est en réalité le chef-lieu de la province du même nom au centre de la Turquie, se situe à une distance de soixante-dix kilomètres au sud-ouest de la ville d’Istanbul, elle-même située sur la rive de la mer de Marmara.

Les statistiques de l’année 2007 montrent que cette province est la quatrième province la plus peuplée de la Turquie. Bursa est au nord de la mer de Marmara et de Yalova, au nord-est d’Istanbul et de Sakarya,  à l’est de Bilecik, au sud de Kutahya et pour finir à l’ouest de Balikesir.

"Bursa" est une ville qui jouit d’une histoire ancienne, qui tire l’origine de son appellation du grec ancien, et dont le nom est mentionné dans les sources arabes, persanes et islamiques. 

Bursa est  avant tout une cité industrielle, et une très belle ville située de part et d’autre du mont Uludag et des abords de la mer de Marmara. Elle se nomme aussi Yeshil Bursa (Bursa la verte), en raison de son nombre élevé de parcs et d’espaces verts

Parmi les emblèmes de la ville figure le titre honorifique de "Verte Bursa", et la plus célèbre mosquée de la ville se nomme la "Mosquée Verte".


Send To Friend