Pourquoi l’imam Khomeini à la veille de la révolution a-t-il quitté Najaf, centre du chiisme, pour se rendre à Paris, en Occident ?

Pourquoi l’imam Khomeini à la veille de la révolution a-t-il quitté Najaf, centre du chiisme, pour se rendre à Paris, en Occident ? Et pourquoi après son retour en Iran a-t-il encore quitté Qom pour s’installer à Téhéran ?

Pourquoi l’imam Khomeini à la veille de la révolution a-t-il quitté Najaf, centre du chiisme, pour se rendre à Paris, en Occident ? Et pourquoi après son retour en Iran a-t-il encore quitté Qom pour s’installer à Téhéran ?

L’Imam Khomeini (paix à son âme) a répondu personnellement à la première partie de cette question et de façon résumée, il a dit que le gouvernement irakien de l’époque s’était mis d’accord avec le régime iranien sur la limitation de ses déplacements ainsi que sur son assignation à résidence. L’Imam s’est rendu au Koweït afin de réfléchir sur l’un des pays musulmans. Mais hélas, le gouvernement koweïtien ne l’a même pas permis de se rendre à l’aéroport. À cette époque, la plupart des gouvernements de pays musulmans étaient considérés comme dépendants aux grandes puissances. Raison pour laquelle, les nations musulmanes, qui avaient une affection profonde pour l’imam, se sentaient la honte plus que nous du fait que leurs gouvernements n’avaient pas la puissance de recevoir un tel leader. Il semble que, finalement, selon les versets de l’immigration, pour s’acquitter de ses obligations, il lui fallait s’éloigner suffisamment des blocs associés des États-Unis, de l’Union soviétique et de l’Angleterre et selon la plupart d’analystes politiques, le meilleur choix, à cette époque, était la France où il a parvenu à présenter son mouvement au monde entier. En fait, la France au départ a fait de l’obstruction à ses activités. Mais, l’Imam savait que la production et la publication des messages qui étaient en harmonie avec le for intérieur de l’homme allaient lui frayer un chemin et lui permettre d’éliminer les obstacles. Cependant, concernant la deuxième partie de la question, la première raison qui fit en sorte que l’Imam quitta Qom pour s’installer à Téhéran était qu’il souffrait d’une maladie cardiaque et par recommandation des médecins il fallait lui trouver une maison qui était à proximité de l’hôpital spécialisé dans les problèmes cardiovasculaires. Cependant, avec le début de la guerre et avec les crises qui ont suivi, la présence du guide dans la capitale était devenue inéluctable et inévitable.

 

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer