La compassion et la clémence islamique dans l’ordonnance de l’Imam Khomeini.

La compassion et la clémence islamique dans l’ordonnance de l’Imam Khomeini.

Le décret de l’Imam Khomeini (paix à son âme) sur la manière de traiter les survivants du coup d’état de Nohjah.

Après la punition des principaux auteurs du coup d'état de Nohjah, le martyr Javad Fakoori, le ministre de la Défense de l'époque, dans une lettre, avait fait des suggestions sur la façon de traiter les familles des auteurs du coup d’état, comme suit :

La lettre du ministre de la Défense, le colonel Jawad Fakoori.

Au Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

Au guide fondateur de la république islamique d’Iran,

Suite à l’ordre du guide concernant l’inspection de la situation des survivants du coup d’état raté, nous vous informons que trois membres de l’armée ont été assignés à cette mission. Nous vous présentons maintenant à travers cette lettre le résultat de leurs activités ainsi que des suggestions…

Les suggestions :

1.       Comme le fait pour ces personnes de vivre dans des foyers est contraire au principe de sécurité, nous avons convenu d’évacuer leurs foyers afin d’améliorer leur situation,

2.       Considérant le coût de la vie et du logement, nous avons convenu de payer à chaque famille ayant un enfant la somme de 30 000 rials et pour chaque enfant supplémentaire, nous avons convenus payer 5000 rials en plus.

3.         Un prêt immobilier sera accordé aux familles, et pour son remboursement, un petit acompte sera prélevé sur leurs pensions.

Nous vous présentons pour l’occasion en pièce jointe le rapport du conseil d’inspection des problèmes de ces familles.

Le ministre de la défense de la république islamique d’Iran, le colonel pilote Jawad Fakoori   

A la suite, la réponse du guide suprême de la révolution islamique, Imam Khomeini (paix à son âme),

Au Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux,

Les suggestions ci-dessus sont acceptables. Nous espérons que les familles de ces personnes vivront aisément dans l’islam et la nation islamique, et qu’ils pourront garantir leurs bonheurs et leur salut dans ce monde et dans l’Au-delà.

Je demande à Dieu prospérité et bonheur pour la nation des musulmans.

1 février 1981

Rouhullah al-Musawi al-Khomeiny, Sahifeh Imam, page 14, page 44

   

 

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer