Une cérémonie en Afrique du Sud marque le 29e anniversaire de la disparition de l'imam Khomeiny (RA)

Une cérémonie en Afrique du Sud marque le 29e anniversaire de la disparition de l'imam Khomeiny (RA)

Le 29e anniversaire de la disparition de l'imam Khomeiny (RA) a été célébré lors d'une cérémonie à Pretoria, en Afrique du Sud, à laquelle ont assisté les personnalités académiques et séminaristes chiites et sunnites.

Selon l'Université des Dénominations islamiques, « l'unité islamique dans l'optique de l'Imam Khomeiny (RA) » était le thème du discours, qui a été adressé par l'ayatollah Mohammad Hussein Mokhtari, le directeur de l'université et chef de l'Institut international Urvat-ol-Wothqa.

Dans son discours, il a déclaré que le défunt fondateur de la Révolution islamique a soulevé la question de l'unité islamique dès le début du mouvement, soulignant qu'il devrait y avoir une unité et une solidarité entre les adeptes des différentes écoles de pensée islamiques.

Il a regretté que certains groupes extrémistes fournissent des interprétations erronées des textes religieux, en disant que de telles pensées extrémistes n'étaient pas acceptés par l'Imam Khomeiny et que les interprétations erronées avaient causé des problèmes dans la voie de l'unité islamique.

Il a dit que ces interprétations de certaines questions de jurisprudence telles que le Jihad ont même conduit à des attitudes négatives envers les musulmans dans le monde, puisque les extrémistes tuent même leurs frères musulmans pour atteindre leurs objectifs.

L'ayatollah Mokhtari a noté que de telles interprétations incorrectes ont ouvert la voie aux ennemis de l'Islam pour lancer des invasions plus importantes contre les terres musulmanes et de créer plus de discorde parmi les musulmans.

Iqna

Send To Friend