Prépare-toi à affronter la mort lorsqu’elle arrivera

Prépare-toi à affronter la mort lorsqu’elle arrivera

Pendant la matinée du dix-neuvième jour du mois de Ramadan de l'an 40 de l'Hégire, l’Imam Ali est allé faire la prière de l’aube à la mosquée d’Al-Koufa.

Pendant la matinée du dix-neuvième jour du mois de Ramadan de l'an 40 de l'Hégire, l’Imam Ali est allé faire la prière de l’aube à la mosquée d’Al-Koufa.

Il répétait toujours :

Prépare-toi à affronter la mort lorsqu’elle arrivera

Et n’aies crainte de la mort quand elle t’appellera…

Il était dans la première Rakah, dès qu'il releva la tête de sa prosternation, le maudit Ibn Moljam al-Mouradi la frappa.

A ce moment-là il (que la paix soit sur lui) a dit: J'ai remporté le succès, par le Seigneur de la Ka'ba.

L'archange Gabriel appelait entre le ciel et la terre: les piliers de la bonne voie, par Allah, sont détruits, les étoiles du ciel et les drapeaux de la dévotion, par Allah, sont disparus, le lien ajusté, par Allah, s'est brisé, le cousin de Muhammad al-Mustafa est tué, al-Wasi al-Mujtaba est tué, Ali al-Murtada est tué.

L'Imam Ali (paix sur lui) souffrait de cette blessure pour trois jours, il transmit ainsi l'Imamat à son fils al-Hassan (al-Sibt).Durant ces trois jours, il rendit gloire à Allah, accepta sa prédestination et consenti à son jugement. .Ce que lui arriva (paix sur lui), fut parmi les pires catastrophes qui frappèrent la nation islamique après celle de la disparation du Prophète Muhammad (que la bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa famille).

Les dernières recommendations de l'Imam Ali à ses fils Hassan et Hussein (Pse) après l'attentat de Ibn Maljam
« Soyez pieux, dédaignez le monde en dépit de ses séductions, n'en regrettez rien qui vous échappe, proclamez la vérité, travaillez pour l'éternité, soyez l'ennemi du tyran et l'appui de l'opprimé.

Je vous recommande ainsi qu'à tous mes descendants, parents et lecteurs de cette lettre, d'aimer Dieu, de vous entendre, de resserrer vos liens car j'ai bien entendu votre grand-père, le Prophète, dire: "Réconcilier les esprits est préférable à toute prière et à tout jeûne".Je vous recommande particulièrement les orphelins; pourvoyez continuellement à leur nourriture, ne les négligez point.

Soyez dévoués à vos voisins. Le Prophète nous les a tellement recommandés que nous avons cru qu'il allait leur allouer une part de notre héritage.

Je vous recommande la lecture du Coran, soyez toujours les premiers à l'appliquer.

Aimez la prière qui est le pilier de votre religion. Et la maison de Dieu! Fréquentez - là, ne l'abandonnez point tant que vous serez en vie. Son abandon portera atteinte à votre dignité.

Luttez avec vos biens, vos âmes et vos paroles, au service de Dieu.

Veillez toujours à vous entendre et à vous entraider. Gare à la dissension et l'inimitié; ne manquez point de recommander la pratique du bien et le rejet du mal sous peine de souffrir la domination des méchants et de voir vos invocations non exaucées.

Puis il dit: O descendants d'Abdul Muttalib! Ne versez pas le sang des musulmans en disant: "Le Prince des croyants a été assassiné". Vous ne mettrez à mort que mon assassin. Si je meurs de son épée rendez-lui coup pour coup sans plus. Ne le mutilez point.

Notre Prophète prohibait la "mutilation même à l'encontre du chien enragé".

C'était dans la vingt et unième nuit, du mois de Ramadan où l'Imam Ali (que la paix soit sur lui) est martyrisé pour qu'il arrive au Paradis.

Certes nous appartenons à Allah, et c'est vers Lui que nous retournerons et les oppresseurs vont connaître leur fin.

Iqna

Send To Friend